Foot - Ligue des champions

12 septembre 2017 22:07; Act: 13.09.2017 12:49 Print

Paris, Chelsea et le Barça déroulent déjà

La première journée de Ligue des champions a permis, mardi soir, aux favoris de se montrer. À Glasgow notamment, le PSG a (encore) compté sur Neymar, Mbappé et Cavani.

storybild

Le FC Barcelone (groupe D), a largement battu la Juventus de Turin dans l'un des chocs de la soirée: 3-0 avec un doublé de Messi et but de Rakitic. (photo: AFP)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Neymar et Kylian Mbappé, transferts les plus chers de l'histoire, ont assumé et marqué tous deux un but mardi pour leur premier match sous le maillot du PSG en Ligue des champions, sur la pelouse du Celtic Glasgow. C'est Neymar qui a ouvert le score à la 19e minute puis Mbappé, 18 ans, a inscrit le 2e but du PSG à la 34e minute (2-0). Le club parisien menait 3-0 à la mi-temps, avec un autre but d'Edinson Cavani, qui réalisera même le doublé en fin de match. Les membres du trio de l'attaque la plus chère du monde, à 466 M EUR, ont donc tous marqué pour cette première journée de Ligue des champions. Et Paris a même profité d'un CSC pour s'imposer 5-0.

Dans le même groupe B, le Bayern Munich a un peu «souffert» mais s'est imposé 3-0 grâce à Lewandowski, Alcantara et Kimmich face aux Belges d'Anderlecht, réduits à 10.

Messi étincelant

De son côté, le FC Barcelone (groupe D), a largement battu la Juventus de Turin dans l'un des chocs de la soirée: 3-0 au Camp Nou. Le Barça, éliminé en quarts de finale par la Juventus la saison dernière, a ouvert la marque par l'inévitable Messi juste avant la pause, Rakitic doublant la mise peu avant l'heure de jeu (56e), avant le 3e but barcelonais signé Messi.

Chelsea (groupe C) et Antonio Conte n'ont pas raté non plus leurs retrouvailles avec la Ligue des champions en battant facilement les Azerbaïdjanais de Qarabag 6-0, grâce à des buts de Pedro, Zappacosta, Azpilicueta, Bakayoko et Batshuayi, à Stamford Bridge. Manchester United (groupe A), a également retrouvé la Ligue des champions de la meilleure des façons en s'imposant contre Bâle (3-0), grâce aux excellents Fellaini et Lukaku.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Mouche le 13.09.2017 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'était plutôt Bonucci la clef de la Juve. À chaque fois qu'on est passé sur Benattia, il y avait occasion de but...

  • RamBo le 13.09.2017 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que mon vieux coeur supportera le "suspense" de cette compétition avec des résultats tellement serrés compris entre 3:0 et 6:0 !!!!!!!!! Cela devient ridicule :-)

  • LiNh le 13.09.2017 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    La démonstration du monstre à 3 têtes ;-)

Les derniers commentaires

  • RamBo le 13.09.2017 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que mon vieux coeur supportera le "suspense" de cette compétition avec des résultats tellement serrés compris entre 3:0 et 6:0 !!!!!!!!! Cela devient ridicule :-)

    • LiNh le 13.09.2017 15:10 Report dénoncer ce commentaire

      De larges scores étaient déjà réalisés la saison passé et même lors des phases finales de la compétition, supposées être avec des écarts moins importants entre les équipes ! ex: PSG Barca 4-0 / 1-6. Arsenal Bayern 1-5 / 5-1. Idem lors de la dernière édition de la coupe d'Europe des Nations. Le foot a évolué et est d'avantage porté sur l'attaque. Vous êtes figé en 1993 et il va falloir vous réveiller car c'est bel et bien fini tout ça....

  • Pulci le 13.09.2017 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Barça a mérité de gagner hier soir mais sans Chiellini, Khedira, Cuadrado et Mandzukic.... et avec Benatia et De Sciglio derrière, ce n'est pas la même chose qu'avec Bonucci et Chiellini...

  • LiNh le 13.09.2017 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    La démonstration du monstre à 3 têtes ;-)

  • La Mouche le 13.09.2017 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'était plutôt Bonucci la clef de la Juve. À chaque fois qu'on est passé sur Benattia, il y avait occasion de but...

  • Noah le 12.09.2017 22:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alves était la clé de la Juve !