Football

09 janvier 2018 15:02; Act: 09.01.2018 17:12 Print

Roberto Mancini prêt à diriger la Squadra Azzurra

L'entraîneur italien du Zenit Saint-Pétersbourg, Roberto Mancini, s'est dit prêt, mardi, à prendre le poste vacant de sélectionneur de l'Italie.

storybild

«Je n'écarte pas du tout le poste de sélectionneur, comme beaucoup de mes confrères, j'imagine. Un entraîneur doit tout envisager», explique l'ancien coach de Manchester City et de l'Inter Milan. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Mancini, âgé de 53 ans, rejoint sur la liste prestigieuse des candidats potentiels ses compatriotes Antonio Conte (Chelsea) et Carlo Ancelotti (ex-Bayern Munich), pour remplacer Giampiero Ventura à la tête de la Nazionale, éliminée en barrages du Mondial-2018 par la Suède (1-0, 0-0) en novembre. C'est la première fois depuis 60 ans que l'Italie ne participera pas à une phase finale de Coupe du monde.

La Fédération italienne de football (FIGC), en plus d'un remplaçant pour Ventura, doit aussi trouver un successeur à son président Carlo Tavecchio qui a démissionné suite au naufrage suédois. «Avant de choisir un nouveau sélectionneur, il me semble qu'il faut d'abord choisir un nouveau président», a jugé Mancini, dans un talk-show italien baptisé «Tiki Taka». «Mais je n'écarte pas du tout le poste de sélectionneur, comme beaucoup de mes confrères, j'imagine. Un entraîneur doit tout envisager», a ajouté l'ancien coach de Manchester City et de l'Inter Milan.

L'Italie lui manque

Ancien entraîneur de Chelsea, du Real Madrid, de la Juventus et de l'AC Milan, Ancelotti, 56 ans, était privilégié par Tavecchio, avant sa démission. Il a affirmé depuis qu'il préférait retrouver un club. Conte, 48 ans, a déjà dirigé la Nazionale entre 2014 et 2016, quand il est parti à Chelsea pour remporter la Premier League dès sa première saison outre-Manche. Il a confié l'an dernier que son pays lui manquait et qu'il envisageait d'y revenir bientôt.

La FIGC a voté lundi son budget 2018 et prévu une provision de cinq millions d'euros pour payer son futur sélectionneur, et cela malgré une prévision de déficit de neuf millions d'euros pour l'année à venir, selon la presse italienne.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ginoboni le 09.01.2018 19:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Reste ou tu es !!!

Les derniers commentaires

  • ginoboni le 09.01.2018 19:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Reste ou tu es !!!

    • Hein le 10.01.2018 08:56 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi?