Football en Espagne

08 février 2018 07:13; Act: 08.02.2018 18:09 Print

Séville de retour en finale de la Coupe du Roi

Le rêve de Leganés, modeste club de la banlieue de Madrid, a été brisé par Séville, mercredi soir. Les Andalous sont en finale.

storybild

Les joueurs de Séville célèbrent leur place en finale. (Mercredi 7 février 2018)

Sur ce sujet
Une faute?

Fin de la belle histoire! Le Séville FC a dompté Leganés 2-0 mercredi, en demi-finale retour de Coupe du Roi et stoppé l'épopée du modeste club de la banlieue de Madrid, atteignant sa deuxième finale en trois ans après celle perdue en 2016.

Le club andalou, tenu en échec à l'aller (1-1), a pris l'ascendant lors de cette seconde manche grâce à l'Argentin Joasquin Correa, bien servi en retrait par le Colombien Luis Muriel (15e). Un autre Argentin, Franco Vazquez, a scellé le score en contre (89e). C'est la neuvième fois que Séville atteint la finale de la plus ancienne compétition espagnole, pour un total de cinq sacres. Et le 21 avril, les Sévillans pourraient à nouveau croiser la route du FC Barcelone, comme lors de leur défaite en 2016 (2-0 a.p.), puisque le club catalan, triple tenant de l'épreuve, se déplace jeudi à Valence avec l'avantage d'une victoire 1-0 à l'aller.

Cette qualification fera du bien à l'équipe de Vincenzo Montella, giflée 5-1 samedi à Eibar en championnat d'Espagne et soudainement requinquée avant son huitième de finale aller de Ligue des champions, le 21 février contre Manchester United, même si son meneur de jeu Ever Banega est sorti sur blessure.

Séville plus talentueux

Du côté de Leganés, la geste des «Pepineros» a pris fin, après des exploits réussis en huitième contre Villarreal puis en quart face au grand Real Madrid. Au stade Sanchez-Pizjuan, le «Lega» a pourtant montré son habituelle solidité. Mais Séville, plus talentueux et au budget quatre fois supérieur à son adversaire, a profité du travail de sape de Muriel pour ouvrir des brèches.

Sur une passe en retrait de l'avant-centre colombien, qui a supplanté le Français Wissam Ben Yedder dans le onze titulaire, Correa s'est retrouvé à la finition d'un plat du pied à bout portant (15e). Et une autre offrande de Muriel aurait pu permettre à Ever Banega de doubler la mise si le défenseur Tito n'avait pas sauvé devant sa ligne (42e). Le même Tito a d'ailleurs écarté un autre ballon chaud sur une tête lobée de Sergio Escudero (45e+1).

Leganés a certes eu quelques occasions, comme cette tête au-dessus (36e) ou ce coup franc bien enroulé (49e) du Français Claudio Beauvue. Mais les banlieusards madrilènes n'ont pas réussi à marquer pour arracher la prolongation et «El Mudo» Vazquez, d'un tir à angle fermé (89e), a définitivement douché le rêve d'une première finale pour le «Lega». C'est donc Séville qui la disputera en avril prochain et reste à savoir contre qui. Face à Valence, sept fois titré, ou contre Barcelone, qui détient le record de victoires au palmarès avec 29 trophées?

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.