Football – Angleterre

13 août 2018 17:55; Act: 14.08.2018 09:14 Print

Une ex-​​star du foot traitée d'«idiot» chez Starbucks

En prenant son café samedi dans une enseigne britannique de la célèbre franchise américaine, l'ex-footballeur Phil Neville a eu une drôle de surprise.

Football season as begun Une publication partagée par Philip Neville (@philipneville18) le 11 Août 2018 à 3 :33 PDT

Sur ce sujet

Le message est limpide. L'ancien joueur anglais Phil Neville (41 ans) a posté sur son compte Instagram une image de son gobelet en carton contenant un breuvage chaud de la chaîne de cafés Starbucks. On peut y lire le mot «Idiot», accompagné d'un petit smiley, à l'endroit où les employés des établissements américains inscrivent généralement le prénom de leurs clients, afin de ne pas se tromper au moment de leur servir leur commande.

Si la franchise est réputée pour régulièrement orthographier de manière erronée les prénoms, donnant parfois lieu à de drôles d'inventions, on ne peut tout de même pas imaginer que celui qui a servi le cadet des frères Neville ait mal compris «Phil» ou «Philip» au point d'entendre «Idiot». Plus vraisemblablement, un supporter d'une équipe rivale de celles fréquentées par Neville à l'époque où il était joueur de football, ou une personne en désaccord avec les positions très tranchées que le quadragénaire a l'habitude de camper, aura cherché à lui faire passer un message «amical». «La saison de football a démarré», a simplement écrit le frère de Gary en guise de commentaire avec la photo.

Après avoir connu les années de gloire de Manchester United sur les terrains de football entre la fin des années 1990 et le début des années 2000, le défenseur Phil Neville s'est reconverti avec succès dans la gestion d'un club de division inférieure, avec l'aide de quelques-uns de ses coéquipiers d'antan. Il s'est également essayé au poste d'entraîneur. Après une saison désastreuse en tant qu'adjoint, puis entraîneur principal intérimaire à Valence (2015-2016), celui dont le fils Harvey (16 ans) vient de signer un contrat avec la relève de ManU a été nommé sélectionneur de l'équipe féminine d'Angleterre en 2018. Une fonction dans laquelle il a par ailleurs été obligé de présenter des excuses, à la suite d'une affaire de propos jugés sexistes.

(L'essentiel/duf)