Greffe du foie

05 juillet 2018 17:32; Act: 05.07.2018 20:18 Print

Abidal: une photo pour faire taire les rumeurs

Face aux soupçons lancés par un journal espagnol quant à la provenance du foie dont il a bénéficié, le Français a choisi de réagir.

storybild

Eric Abidal a diffusé une photo de lui juste après sa greffe en compagnie de Gérard, son cousin, qui lui a donné une partie de son foie. (photo: DR)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Eric Abidal a décidé jeudi de publier une photo de lui dans une chambre d'hôpital en compagnie de son cousin Gérard, le donneur de foie qui a permis sa guérison après son cancer. L'image, qui remonte à 2012 lorsqu'il avait subi sa greffe du foie, a un but: faire taire les rumeurs d'irrégularités présumées dans le processus médical qui avaient été signalées mercredi par un journal espagnol. Selon El Confidencial, des écoutes téléphoniques de l'ancien président du FC Barcelone, Sandro Rossell, laisseraient penser que le club catalan a acquis illégalement un organe pour son ex-joueur.

«Après la publication de cette image, je voudrais demander le respect pour mon cousin Gérard et défendre son honneur. Je dénonce publiquement l'attitude de certains médias qui continuent de remettre en question la légalité de l'intervention qui m'a sauvé la vie. Assez, c'est assez», a-t-il expliqué en légende sur Twitter.

Le directeur sportif du FC Barcelone avait déjà envoyé une déclaration, quelques heures après la diffusion de l'article du journal en ligne pour préciser que toutes les procédures et tous les protocoles nécessaires ont été faits dans les règles, documents médicaux à l'appui.

Un tribunal de Barcelone a indiqué avoir enquêté pendant un an sur un possible délit de trafic d'organe, avant de classer l'affaire, n'ayant rien trouvé pour prouver que les accusations étaient fondées. Mercredi après-midi, les institutions concernées, l'Organisation nationale de transplantation espagnole et le ministère régional de la Santé, ainsi que l'Hospital Clinic, où a été réalisée l'opération, ont décidé d'ouvrir une enquête interne pour vérifier si tout était en ordre.

(L'essentiel/jfe)