Football - Ligue des champions

11 décembre 2019 08:34; Act: 11.12.2019 15:49 Print

Ansu Fati devient le plus jeune buteur de l'histoire

Ansu Fati, prometteur attaquant du FC Barcelone, est devenu mardi le plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue des champions moderne (depuis 1992) à 17 ans et 40 jours.

Sur ce sujet
Une faute?

Ansu Fati, prometteur attaquant du FC Barcelone, est devenu mardi le plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue des champions moderne (depuis 1992) à 17 ans et 40 jours, en marquant face à l'Inter Milan lors de la victoire de son équipe pour la 6ème journée de la compétition (2-1). Véritable révélation de ce début de saison à Barcelone, Fati efface des tablettes le Ghanéen Peter Ofori-Quaye, buteur en octobre 1997 à 17 ans et 195 jours avec l'Olympiakos (Grèce).

Sur l'ensemble de l'histoire de la C1, la «vieille» Coupe d'Europe comprise (depuis 1955), Fati se place deuxième derrière le Polonais Wlodzimierz Lubanski, qui avait marqué à 16 ans et 258 jours en 1963 sous les couleurs du Gornik Zabrze (Pologne). Le jeune Barcelonais a offert la victoire à son équipe à la 86e minute, d'une frappe puissante à l'entrée de la surface. Depuis le début de la saison, Ansu Fati accumule les records de précocité. En foulant la pelouse du mythique Signal Iduna Park de Dortmund en septembre, le prodige de «La Masia», le célèbre centre de formation barcelonais, était déjà devenu le joueur le plus jeune aligné en Coupe d'Europe dans la longue histoire du Barça.

Le 25 août, Fati était devenu le plus jeune joueur à évoluer dans le championnat d'Espagne depuis 78 ans...et l'ancien Barcelonais Vicenç Martinez. Six jours plus tard, il marquait son premier but, devenant à l'occasion le plus jeune buteur de l'histoire du Barça en Liga, devant Bojan Krkic et Léo Messi. Arrivé de Guinée-Bissau en Espagne à l'âge de 6 ans, Fati a débuté avec le Barça en 2012. La saison dernière, il avait brillé en Youth League, l'équivalent de la Ligue des champions des jeunes, inscrivant 4 buts et donnant 3 passes décisives en 9 matches.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lolle le 11.12.2019 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    Oh, heureusement que ses parents étaient dislexiques, car il est pas passé loin avec son prénom...

Les derniers commentaires

  • Lolle le 11.12.2019 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    Oh, heureusement que ses parents étaient dislexiques, car il est pas passé loin avec son prénom...

    • Mortderire le 11.12.2019 15:17 Report dénoncer ce commentaire

      ??? son prénom??