Football/Allemagne

07 décembre 2021 15:43; Act: 07.12.2021 15:51 Print

Bellingham n'aurait pas dû accuser l'arbitre à la télé

L'international anglais de Dortmund, Jude Bellingham, a été condamné à 40 000 euros d'amende pour avoir soupçonné de tricherie l'arbitre de Dortmund-Bayern.

storybild

Bellingham avait lâché au micro d'une chaîne de télévision: «qu'est-ce qu'on peut attendre si vous donnez à un arbitre qui a truqué des matches dans le passé la rencontre la plus importante d'Allemagne à siffler?». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'international anglais de Dortmund Jude Bellingham a été condamné à une amende de 40 000 euros par la Fédération allemande de football (DFB) pour avoir soupçonné de tricherie l'arbitre de Dortmund-Bayern (2-3) samedi, mais ne sera pas suspendu. Le joueur de 18 ans et le club ont accepté la sanction, qui est donc exécutoire. La commission de discipline de la DFB, qui avait ouvert une enquête lundi, a retenu contre Bellingham «un comportement antisportif».

À l'issue d'un «Klassiker» tendu, durant lequel Dortmund avait vivement critiqué l'arbitrage de Felix Zwayer (l'entraîneur Marco Rose avait été exclu pour contestation répétée), Bellingham avait lâché au micro d'une chaîne de télévision: «qu'est-ce qu'on peut attendre si vous donnez à un arbitre qui a truqué des matches dans le passé la rencontre la plus importante d'Allemagne à siffler?».

«On va le soutenir»

M. Swayer avait été mêlé, en 2005, au plus grand scandale de matches truqués ayant secoué le football allemand, lorsque le directeur de jeu Robert Hoyzer avait avoué avoir influencé le résultat de plusieurs matches de coupe d'Allemagne, pour le compte d'une mafia de paris truqués. Jeune arbitre de touche, M. Swayer était soupçonné d'avoir été au courant et même d'avoir accepté 300 euros de M. Hoyzer. Il avait été suspendu six mois, mais l'instruction n'avait jamais prouvé sa participation active à un truquage de match.

Le Borussia Dortmund avait décidé de protéger son jeune joueur: «il a 18 ans et il a pris la parole après un match très chaud et plein d'émotions, on va le soutenir», avait promis dimanche le directeur sportif de Dortmund, Michael Zorc.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pelé le 08.12.2021 01:47 Report dénoncer ce commentaire

    Un arbitre qui amdéjà triché dans le passé (et l‘a avoué) mais a seulement été condamné à6 mois „d‘abstinence“. C‘est pas normal qu‘il peut de nouveau suffler à ce niveau. Donc Bellingham a dit ce que beaucoup d‘autres pensent…

  • Le Catalan le 07.12.2021 23:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donc en gros, il n'a fait que dire la vérité, sur quelque chose qui a été prouvé et il a quand même été condamné?

  • Unicorn le 07.12.2021 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    ce n'est pas le 1er ni le dernier arbitre tricheur, qui travaillent main à la main avec la mafia des paris sportifs, en toute impunité, à tous les niveaux. Depuis 2005, ils sont plus prudents, les paris sont lancés sur un carton jaune à la 55e minute, il vous servira.

Les derniers commentaires

  • Alex le 08.12.2021 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    Les arbitres deviennent de vrais dictateurs,

  • cequifaut le 08.12.2021 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi a une bonne cause?faut arrêter de rever doucement...ca paie même pas les frais de repas des fédérations.

  • Pelé le 08.12.2021 01:47 Report dénoncer ce commentaire

    Un arbitre qui amdéjà triché dans le passé (et l‘a avoué) mais a seulement été condamné à6 mois „d‘abstinence“. C‘est pas normal qu‘il peut de nouveau suffler à ce niveau. Donc Bellingham a dit ce que beaucoup d‘autres pensent…

  • Le Catalan le 07.12.2021 23:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donc en gros, il n'a fait que dire la vérité, sur quelque chose qui a été prouvé et il a quand même été condamné?

  • Unicorn le 07.12.2021 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    ce n'est pas le 1er ni le dernier arbitre tricheur, qui travaillent main à la main avec la mafia des paris sportifs, en toute impunité, à tous les niveaux. Depuis 2005, ils sont plus prudents, les paris sont lancés sur un carton jaune à la 55e minute, il vous servira.