Football - Royaume-Uni

06 décembre 2019 12:22; Act: 06.12.2019 14:59 Print

Chelsea pourra de nouveau recruter en janvier

Le Tribunal arbitral du sport a allégé, vendredi, l'interdiction de recrutement infligée au club londonien pour des infractions sur les transferts de mineurs.

storybild

Frank Lampard, l’entraîneur de Chelsea, doit être soulagé. (photo: AFP/Javier Soriano)

Sur ce sujet
Une faute?

Chelsea autorisé à recruter dès le 1er janvier! Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a allégé vendredi l'interdiction de recrutement infligée au club anglais pour des infractions sur les transferts de mineurs, la ramenant de deux à un seul mercato, déjà purgé l'été dernier. «Chelsea a l'interdiction d'enregistrer de nouveaux joueurs (...) pendant une fenêtre de recrutement, que le club a déjà purgée pendant la fenêtre de recrutement estivale 2019», a écrit le TAS dans un communiqué. Le TAS a par ailleurs réduit l'amende du club londonien, de 600 000 à 300 000 francs suisses (273 000 euros).

C'est une victoire pour Chelsea après deux décisions beaucoup plus sévères de la FIFA: le 22 février, la fédération internationale avait interdit Chelsea de recrutement pour les deux prochaines périodes de transfert, en raison d'infractions à la réglementation sur les transferts internationaux de joueurs mineurs. Selon la FIFA, Chelsea avait enfreint la réglementation pour 29 d'entre eux. Puis, début mai, la Commission d'appel de la FIFA avait confirmé cette décision, interdisant au club londonien d'inscrire de nouveaux joueurs lors des mercatos d'été 2019 et de janvier 2020. Par conséquent, les «Blues», désormais entraînés par Frank Lampard, n'ont pas pu remplacer leur star Eden Hazard, partie pour le Real Madrid en juin en échange d'une centaine de millions d'euros.

Une enquête sur le transfert de Bertrand Traoré

La décision de vendredi rend donc possible le recrutement dès cet hiver d'un remplaçant du milieu offensif belge, tout en ouvrant la porte à un départ de l'attaquant international français Olivier Giroud, barré par la concurrence à Chelsea. L'avant-centre des Bleus, troisième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France, est en quête de temps de jeu en club pour assurer sa place à l'Euro-2020 et pourrait changer d'air dès cet hiver, puisque son club pourra lui trouver un remplaçant sur le marché.

La presse anglaise avait dévoilé dès septembre 2017 l'existence d'investigations visant les «Blues». Le Guardian avait enquêté quelques mois plus tard sur le cas de l'attaquant burkinabé Bertrand Traoré, actuellement à l'Olympique lyonnais. Alors que Chelsea prétend avoir enregistré son transfert après ses 18 ans en 2014, le Guardian avait cité un match disputé par le joueur en équipe de jeunes de Chelsea contre Arsenal dès l'âge de 16 ans, en octobre 2011. Mediapart, dans ses Football Leaks, avait ensuite affirmé que Traoré avait été transféré dès 2011 en provenance de l'Association Jeunes Espoirs de Bobo-Dioulasso (AJEB), au Burkina Faso, contre 400 000 livres sterling (459 000 euros aujourd'hui), pendant que Chelsea évoquait une simple «option».

La FIFA a déjà sanctionné d'autres clubs par le passé pour les mêmes raisons: en 2014, Barcelone avait été interdit de recrutement pour deux mercatos, en 2016, l'Atlético Madrid et le Real Madrid avaient écopé d'une peine similaire. Si le Real avait obtenu du TAS une sanction réduite (et déjà purgée lors d'un mercato d'hiver), l'Atlético avait pour sa part vu son interdiction de transfert maintenue jusqu'en janvier 2018.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.