Football

07 avril 2020 10:39; Act: 07.04.2020 10:50 Print

Coronavirus: le transfert de Neymar mal en point

Le Brésilien pensait signer à Barcelone cet été. Les conséquences économiques du Covid-19 devraient tout bouleverser.

storybild

(photo: Uefa via Getty Images / Handout)

Sur ce sujet
Une faute?

C'était pour ainsi dire acquis. Après des négociations qui avaient tenu en haleine la planète foot l'été dernier, le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain allaient enfin s'entendre lors du prochain mercato au sujet du transfert de Neymar. Bon gré mal gré, le Brésilien pourrait de nouveau évoluer sous le maillot du club catalan, trois ans après l'avoir quitté contre 220 millions d'euros. Selon Mundo Deportivo, l'accord de principe entre Neymar et les Blaugrana était même déjà paraphé. Mais ça, c'était avant la crise liée au Covid-19.

Depuis, le Barça fait face à une crise économique sans précédent. Après avoir réduit le salaire de ses joueurs de 70%, le club craint désormais de ne pas pouvoir compter sur les rentrées financières d'éventuelles ventes (Coutinho, Vidal, Rakitic). Et si L'Équipe affirmait hier que le PSG serait enclin à accepter un paiement échelonné qu'il avait toujours refusé, il semble peu probable que le club catalan parvienne à réunir les fonds nécessaires. Selon la presse espagnole, ce dernier perdrait plus de 130 millions d'euros si Liga et Champions League ne reprennent pas.

Le cas de Neymar est emblématique: de nombreux joueurs et clubs sont dans la même impasse en raison de la crise sanitaire. D'abord parce qu'une grande majorité des acteurs sera à court de liquidités, ensuite parce que la fenêtre estivale pour les transferts (1er juillet au 31 août) devrait être revue pour que les championnats nationaux aient une chance de se terminer.

(L'essentiel)