Ligue des champions

20 octobre 2021 22:44; Act: 21.10.2021 13:59 Print

ManU renversant, le Bayern gifle Benfica

Mené 2-0 par l'Atalanta en Ligue des champions, Manchester United a renversé la situation pour s'imposer 3-2, mercredi. Ronaldo a encore délivré les siens en fin de match.

storybild

Cristiano Ronaldo a inscrit le but de la victoire pour Manchester United. (photo: AFP/Paul Ellis)

Sur ce sujet
Une faute?
Ronaldo encore décisif

Incroyable Cristiano Ronaldo. Le Portugais a permis à Manchester United de s'imposer sur sa pelouse face à l'Atalanta Bergame (3-2), mercredi. Sans Paul Pogba, remplaçant, mais avec Marcus Rashford au coup d'envoi, Manchester United a puisé dans ses retranchements pour s'éviter une cinquième défaite en huit matches, toutes compétitions confondues, qui menaçait pourtant après une première période terminée sur un score alarmant de 0-2.

L'entraîneur Ole Gunnar Solskjaer a encore pu compter sur sa superstar portugaise. Déjà homme de la délivrance contre Villarreal (2-1), CR7 a récidivé d'une imparable tête à la 81e minute, après les buts de Rashford et Harry Maguire.

Ce 137e but en C1 pour Ronaldo replace «ManU» en tête du classement (6 pts), devant Bergame (4 pts) et Villarreal (4 pts). Dans l'autre rencontre du groupe, le Luxembourgeois Christopher Martins Pereira, titulaire au milieu de terrain, n'a pas pu empêcher la défaite des Young Boys de Berne à domicile contre Villareal (1-3). Le natif de la capitale luxembourgeoise a été remplacé à la 70e minute.

Le Bayern gifle Benfica

La victoire était impérative, Barcelone l'a obtenue, à domicile, contre le Dynamo Kiev (1-0), mais elle ne risque pas de rassurer grandement les dirigeants, les supporters et l'entraîneur Ronald Koeman, qui restait sur deux déroutes inaugurales contre le Benfica Lisbonne et le Bayern Munich (3-0).

Le Bayern, lui, avait déjà marqué huit buts en deux rencontres. À Lisbonne, pour la première titularisation de Kingsley Coman en C1 cette saison, il en a ajouté quatre autres (4-0), avec un doublé de Leroy Sané et une nouvelle unité pour Robert Lewandowski (5 buts déjà cette saison).

Au classement, les Bavarois se rapprochent des huitièmes de finale, avec 9 points, soit cinq de plus que Benfica et six unités d'avance sur le Barça.

Lille muet, Salzbourg intraitable

Une défaite aurait sérieusement hypothéqué les chances de qualification lilloise, mais un match nul n'offre pas pour autant la moindre promesse aux Dogues: incapable de marquer, mais solide défensivement face à Séville, le Losc continue de rêver à un printemps européen.

Avec deux points en trois matches, le compteur n'augmente pas vite, mais celui des opposants non plus. Le Séville FC ne parvient pas à gagner et a enchaîné un troisième match nul de suite dans la compétition, tandis que Wolfsburg est de son côté resté à quai et compte deux points, comme les Nordistes.

La bonne opération du soir est à mettre à l'actif des Autrichiens du Red Bull Salzbourg, auteurs de leur deuxième victoire (pour un nul) obtenue contre le club allemand, dernier de la poule (3-1).

Le jeune attaquant suisse Noah Okafor a inscrit un doublé pour porter Salzbourg en tête du groupe, avec 7 points, soit quatre de plus que Séville.

Chelsea déroule

Battu à Turin par la Juventus lors de la 2e journée (1-0), Chelsea a repris sa route vers les huitièmes de finale en étrillant les Suédois de Malmö (4-0). Jorginho, en lice pour le Ballon d'or, a soigné ses statistiques en marquant deux penalties, mais les Blues ont perdu Romelu Lukaku et Timo Werner sur blessure.

Au classement, les tenants du titre (6 pts) restent derrière la Juve (9 pts), victorieuse à Saint-Pétersbourg face au Zenit (1-0).

(L'essentiel/afp)