Condamnations

28 février 2020 18:59; Act: 28.02.2020 19:09 Print

Des matchs de foot étaient truqués au Portugal

Cinq personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir organisé le trucage de matches de la 2e division de football, au profit d'un réseau de paris illégaux.

storybild

Le club de Leixoes (2e div.) a été jugé coupable de «corruption active» et a été exclu des compétitions professionnelles pendant deux ans. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La justice portugaise a condamné, vendredi, cinq personnes à des peines de prison ferme pour avoir organisé le trucage de matches de la 2e division de football au profit d'un réseau de paris illégaux alimenté par des fonds investis depuis la Malaisie. Le club de Leixoes (2e div.) a également été jugé coupable de «corruption active» et a été exclu des compétitions professionnelles pendant deux ans, selon la décision rendue par le Tribunal central criminel de Lisbonne.

Un homme d'affaires, un membre du principal groupe de supporters du FC Porto et un ancien joueur professionnel ont été condamnés à des peines allant de cinq ans et demi à six ans et neuf mois de prison pour avoir organisé le trucage de plusieurs rencontres lors de la saison 2015/2016. Deux intermédiaires ont également été condamnés à des peines de plus de cinq ans d'incarcération, seuil à partir duquel elles ne peuvent pas être commuées en sursis selon la loi portugaise.

Au terme du procès qui s'était ouvert en février 2018, 19 autres prévenus ont été condamnés à des peines avec sursis, dont plusieurs footballeurs accusés de volontairement mal jouer pour provoquer la défaite de leur propre équipe. Cette affaire, baptisée «Double Jeu» par les autorités, avait mis a nu la fragilité de nombreux clubs des divisions inférieures portugaises.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • justice le 29.02.2020 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    sa soufit regarder l'arbitrage de lion - juventus ,l'arbitre que en faveur du lion ,pas de jaune sur des faute pas de penalty rien la vrais honte

  • monde perdu le 29.02.2020 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour pas changé....

  • cocou le 01.03.2020 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore un footix de plus....

Les derniers commentaires

  • Fatima le 01.03.2020 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Et le mails du club de Benfica envoyés aux arbitres en train de leurs demander de l'aide prouvé noir sur blanc par le hacker Rui Pinto. A la place de punir le club de Benfica c'est encore le pauvre jeune homme qui a trouvé la tricherie qui fait de la prison. L'Italie a bien puni la Juventus, la France Marseille...etc. Pauvre Portugal!

  • cocou le 01.03.2020 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore un footix de plus....

  • Faty le 29.02.2020 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours le Porto. Tous en cage ça suffit

  • justice le 29.02.2020 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    sa soufit regarder l'arbitrage de lion - juventus ,l'arbitre que en faveur du lion ,pas de jaune sur des faute pas de penalty rien la vrais honte

  • monde perdu le 29.02.2020 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour pas changé....