Foot/Barça-Real

10 décembre 2019 12:22; Act: 10.12.2019 13:52 Print

Des séparatistes veulent «perturber» le clasico

Des séparatistes catalans appellent à un rassemblement «massif» autour du stade du Camp Nou, à Barcelone, le 18 décembre, juste avant le clasico contre le Real Madrid.

storybild

Tsunami démocratique convoque un rassemblement massif le 18 décembre à 16h dans les environs du Camp Nou. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La plateforme séparatiste catalane Tsunami Démocratique a annoncé, mardi, un rassemblement «massif» autour du Camp Nou, le stade du FC Barcelone, le 18 décembre, juste avant le clasico entre ce club et le Real Madrid. Ce match, la rencontre de clubs la plus regardée au monde, selon la Liga, devait initialement se jouer le 26 octobre, mais avait dû être repoussé en raison des manifestations ayant secoué la Catalogne après la condamnation mi-octobre de neuf dirigeants séparatistes catalans à de la prison, pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.

«Dans une situation exceptionnelle, il faut agir de manière exceptionnelle (...) C'est pour cela que Tsunami démocratique convoque un rassemblement massif le 18 décembre à 16h dans les environs du Camp Nou», a indiqué cette plateforme dans un message sur son compte Twitter. Ce groupe, dont les dirigeants ne sont pas connus, appelle ses sympathisants à se rassembler à quatre endroits différents près du stade, ce qui pourrait entraîner un blocage des accès avant la rencontre prévue à 20h.

Née en septembre, Tsunami démocratique avait été à l'origine du blocage de l'aéroport de Barcelone le 14 octobre et de celui de l'autoroute AP7 reliant l'Espagne à la France en novembre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Phi le 10.12.2019 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi on ne laisse pas la liberté a un peuple de choisir dans quel direction Elle veut se diriger.

  • Michel le 11.12.2019 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    Si le match aurait été joué le 26 octubre, comme prévu, il n'y aurait eu pas de problème. En le rapportant on a donné du temps aux activistes pour rassembler plus de monde.

  • Roboberta Menchu le 10.12.2019 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui est derrière cette plateforme ? Il faut éclaircir ça au plus vite, c'est peut-être une tentative de déstabilisation orchestrée hors du pays.

Les derniers commentaires

  • Michel le 11.12.2019 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    Si le match aurait été joué le 26 octubre, comme prévu, il n'y aurait eu pas de problème. En le rapportant on a donné du temps aux activistes pour rassembler plus de monde.

  • Question à phi le 10.12.2019 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi un peuple ? ceux qui sont nés à un endroit? Ceux qui ont les 4 grands parents originaires d'un endroit ? Ceux qui sont les descendants d'une tribu du temps des romains ? Ceux qui vivent dans le même village depuis 10 générations ?

  • Luxdest le 10.12.2019 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @phi, parce que en démocratie il y a des lois à respecter, sinon pourquoi la Corse la Bretagne l'Alsace pourraient aussi choisir, et si la catalogne est indépendante, Barcelone pourrait elle choisir l'indépendance vis à vis de la catalogne?

  • Phi le 10.12.2019 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi on ne laisse pas la liberté a un peuple de choisir dans quel direction Elle veut se diriger.

    • Raphael le 10.12.2019 20:45 Report dénoncer ce commentaire

      5 millions de Caralans ne veulent justement pas l'indépendance. Voilà le problème de cette minorité catalane suprémaciste, intolérante et égoïste.

    • Michel le 12.12.2019 13:05 Report dénoncer ce commentaire

      Raphael, deux millions de Catalans ont voté pour en 2017, je ne sais pas où vous trouvez ces autres cinq millions… en tout cas, on le saura dans le prochain référendum

  • Roboberta Menchu le 10.12.2019 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui est derrière cette plateforme ? Il faut éclaircir ça au plus vite, c'est peut-être une tentative de déstabilisation orchestrée hors du pays.