Football

31 octobre 2020 09:21; Act: 31.10.2020 09:24 Print

Diego Maradona a fait une brève apparition au stade

La légende du foot argentin, qui fêtait ses 60 ans vendredi et qui est à l0isolement, a finalement pu assister à une partie du match de son équipe, le Gimnasia y Escrima la Plata.

storybild

Quelques minutes avant le début de la rencontre, Diego Maradona est entré sur le terrain d’un pas hésitant, accompagné de deux assistants qui l’ont aidé à marcher. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Gimnasia y Escrima la Plata, l’équipe entraînée par Diego Maradona, a battu vendredi Patronato 3-0, offrant à la star du football argentin, venue faire une brève apparition au bord du terrain, une précieuse victoire à l’occasion de son 60e anniversaire.

L’anniversaire du célèbre joueur de foot argentin coïncidait avec la reprise du championnat de première division argentine après 228 jours d’arrêt dû au Covid-19. Maradona, placé à l’isolement de manière préventive depuis plusieurs jours pour avoir été en contact avec une personne présentant des symptômes, a finalement pu assister à une petite partie de ce match.

Feux d’artifice depuis la rue

Quelques minutes avant le début de la rencontre, l’Argentin est entré sur le terrain d’un pas hésitant à cause de ses genoux douloureux, accompagné de deux assistants qui l’ont aidé à marcher, tandis que l’annonceur du stade souhaitait un bon anniversaire «au meilleur de tous les temps».

Même s’il n’y avait pas de spectateurs dans le stade en raison des restrictions liées au coronavirus, le traditionnel «Olé olé olé, Diego, Diego» a retenti par les haut-parleurs, avec des feux d’artifice lancés depuis la rue.

Marcelo Tinelli, président de la Ligue professionnelle, a accueilli Maradona avec une accolade et lui a remis une plaque d’hommage. Le capitaine de l’équipe championne du monde de 1986 au Mexique a également reçu la reconnaissance de Claudio Tapia, président de la Fédération argentine de football (AFA). «Le football argentin vous doit beaucoup», a déclaré Tapia à Maradona, qui s’est ensuite assis pendant un moment sur le fauteuil à côté du banc des remplaçants, discutant avec Tinelli au moment de l’entrée des joueurs sur le terrain.

Nombreux hommages

La présence de Maradona ce jour-là était restée longtemps incertaine, en raison de sa mise à l’isolement. Comme l’ancien No 10 reste une personne à risque, en raison de ses multiples opérations pour insuffisance respiratoire ou cardiaque, il s’est ensuite retiré du terrain peu après.

De nombreux autres hommages ont été rendus à Maradona pendant toute la journée. Ainsi, quelques heures avant le match, quelque 500 fans de Gimnasia s’étaient rassemblés sur un terrain à côté de la maison de Maradona, dans la ville de Brandsen, dans la banlieue de La Plata, et de là, ils lui avaient chanté un joyeux anniversaire en le saluant.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pralin le 31.10.2020 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Olé olé, el pibe de oro à 60 ans c’est déjà une épave .

Les derniers commentaires

  • pralin le 31.10.2020 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Olé olé, el pibe de oro à 60 ans c’est déjà une épave .