Football

22 octobre 2021 14:50; Act: 22.10.2021 15:00 Print

Et si Mourinho avait fait exprès de perdre 6-​​1?

Jeudi soir, l’AS Roma a sombré (6-1) face à Bodo/Glimt, leader du championnat norvégien, en Ligue Europa Conference. Et si le «Special One» l’avait fait exprès?

storybild

En arrière-plan, José Mourinho regarde les Norvégiens célébrer leur deuxième but au Aspmyra Stadion. (photo: NTB via REUTERS)

Sur ce sujet
Une faute?

Il n’avait sûrement pas prévu de prendre une rouste pareille. Même avec son équipe A’. Mais s’il voulait afficher les limites actuelles de son groupe et le manque criant de qualité et de profondeur sur son banc, José Mourinho n’aurait pas pu mieux s’y prendre pour envoyer un message à ses dirigeants.

Pour la rencontre de Ligue Europa Conference sur le terrain de Bodo/Glimt, leader du championnat norvégien, «The Special One» a opéré neuf changements dans son onze de base par rapport au match face à la Juventus le week-end passé (0-1). Et sa Roma remaniée s’est fait torpiller 6-1! Jamais José Mourinho n’avait encaissé pareille défaite. Il a pourtant dirigé 1008 parties dans sa carrière…

«J’ai fait tourner avec deux bonnes intentions: la première était de donner une opportunité à des joueurs qui travaillent dur à chaque entraînement. La deuxième était de donner du repos à certains, qui ne peuvent pas jouer chaque minute de chaque match, a-t-il réagi après la rencontre. Nous avons perdu contre une équipe où les titulaires avaient plus de qualité et étaient meilleurs que nos remplaçants, c’est aussi simple que ça».

Pour Sky Italia, l’entraîneur portugais a ensuite précisé. «Si je pouvais utiliser les mêmes joueurs à chaque fois, je le ferais. J’ai pris un gros risque. Il y a une différence de qualité entre 12-13 joueurs et le reste du groupe. J’ai fait ces changements en connaissant les limites de certains. Mais je m’attendais à une autre réponse. Le point positif, c’est que plus personne ne me demandera pourquoi je joue tout le temps avec les mêmes joueurs».

L’AS Roma, qui était première de son groupe avec deux victoires en autant de rencontres, a laissé son fauteuil de leader à son adversaire du soir. Elle recevra Naples, leader invaincu de Serie A, dimanche. Et la composition d’équipe de José Mourinho est toute trouvée.

(L'essentiel)