Polémique aux États-Unis

13 mars 2020 07:30; Act: 13.03.2020 11:35 Print

Être un homme «requiert un niveau plus élevé»

Un document officiel justifiant les inégalités salariales dans le football fait scandale aux États-Unis. Les filles, championnes du monde, ont protesté.

storybild

Le logo de l'US Soccer était invisible sur les maillots retournés. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Les championnes du monde américaines ont du caractère, sur le terrain et en dehors. La star Megan Rapinoe et ses coéquipières sont entrées sur la pelouse avec leur maillot retourné, mercredi, lors de leur dernier match de la SheBelieves Cup, à Tampa (Floride) face au Japon, a relaté France Football. Elles entendaient ainsi cacher le logo de leur fédération, l'US Soccer, en signe de protestation, après que cette dernière avait soumis un document justifiant les inégalités salariales entre joueurs et joueuses de la sélection américaine, dans le cadre du procès pour discrimination qui oppose les sportives à leur fédération.

«Le travail d'un joueur comporte plus de responsabilités au sein de l'US Soccer que celui d'une joueuse», peut-on lire dans le document. Des différences biologiques sont également avancées pour faire valoir que les femmes devraient être moins payées car l'équipe masculine «requiert un niveau de compétences plus élevé»...

Inégalités salariales

Par ailleurs, la sélection masculine serait confrontée à l'agressivité des supporters locaux lors de leurs déplacements au Mexique et en Amérique centrale: «L'hostilité qu'ils rencontrent de la part des fans adverses n'est pas du même niveau que celle que doit affronter l'équipe féminine», souligne la fédération.

À la suite de la polémique, Carlos Cordeiro, président de l'US Soccer, a présenté ses excuses. Le procès entre les championnes américaines et leur fédération doit débuter le 5 mai, à Los Angeles.

(L'essentiel/mld)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Truc le 13.03.2020 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Généralement la rémunération d’un sportif est liée au nombre de spectateurs (au nombre de personnes pouvant voir une publicité) . Si une complétion féminine attire moins de spectateurs qu’une compétition masculine il est tout à fait normal et juste qu elles gagnent moins.

  • FullmétalJF le 13.03.2020 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le football féminin était un sport mineur qui a été l'objet d'une campagne publicitaire lors de la dernière coupe du monde, mais l'écart entre le niveau de la compétition masculine et celui de la féminine n'en reste pas moins énorme à tous les points de vue. Difficile dès lors d'arriver à une égalité totale sur tous les plans même si cela se fait en tennis où les dames ne jouent pourtant qu'en deux sets gagnants en grand chelem... Ne pas confondre égalité et équité.

  • Piotrowski le 13.03.2020 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    La vie est une dure lutte.

Les derniers commentaires

  • OKÉ le 13.03.2020 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    plus de specatateurs, plus de salaire. logique non?

  • @Fullmétal le 13.03.2020 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On parle des États-Unis ou le Foot féminin n'est pas un sport minime. Bien au contraire.

  • @Truc le 13.03.2020 13:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux États-Unis le Foot féminin est minimum dix fois plus regardé que le Foot masculin, qui n'intéresse les américains pratiquement pas du tout. Sans les femmes le Foot américain serait inexistant.

  • Toto le 13.03.2020 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Les efforts pour s'entrainer et être competitif que l'on soit femme ou homme sont les mêmes; il faut être meilleur, dépasser ses limites bref accepter la souffrance quand on est à haut niveau. Il n'est pas question de comparer les performances femme/homme mais les salaires contre le fait de fournir un effort et de donner ses trippes sur un terrain.

    • Résident le 13.03.2020 12:10 Report dénoncer ce commentaire

      Oui mais les salaires sont liés aux revenus générés donc on se mord la queue

    • Honnêtement le 13.03.2020 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Le Football féminin aux États-Unis est bien plus populaire que le Foot masculin et rapporte beaucoup plus d'argent à cause d'un plus grand intérêt. Donc les joueuses aux États-Unis devraient même être mieux payés que les hommes. Simple logique. Ce qui rapporte le plus d'argent et de succès vaut le plus.

    • Gérard le 13.03.2020 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Beaucoup de lecteurs ne comprennent absolument rien au principe. Aux États-Unis les joueuses de Foot ont beaucoup plus de succès que les hommes. Elles devraient donc être payées en conséquence. L'intérêt pour le Football masculin est pratiquement zéro aux États-Unis. Pourquoi les hommes devraient être payés plus alors? Ils rapportent moins au clubs et en publicité. Le Foot est une question de fric. Celui qui ramène le plus d'argent et de loin, devrait être payé le mieux.

    • @Résident le 13.03.2020 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Les joueuses de Foot américaines ont beaucoup plus de succès auprès des américains que les joueurs aux États-Unis et ramènent donc plus d'argent à leurs clubs que les joueurs. Elles sont plusieurs fois championnes du monde et en ce qui concerne la pub pour le Foot américain, c'est énorme. Si elles boycottaient leur sport, le Foot aux États-Unis serait en faillite. Elles tiennent leur sport en vie et pourtant elles sont moins bien payées. À méditer.

  • La solution le 13.03.2020 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de championnat feminin et masculin separes. Un championnat mixte et la question ne se posera plus. Tout le monde sera paye en fonction de ses performances.

    • Laurence DVDDN le 13.03.2020 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      Personnellement je suis contre la professionnalisation du sport.

    • Face à la nature le 13.03.2020 12:44 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème ne sera pas réglé au contraire, pour une évidence de la nature : après 10/12 ans, vous aurez bien peu de femmes en haut-niveau face aux hommes. C'est ainsi la nature a fait l'homme en général plus pour le sport. Prenez la meilleure boxeuse, imaginez un combat face aux légendes type Clay ou Tyson. Prenez la meilleure tenniswoman face à Nadal ou Federer. Prenez la meilleure footballeuse face a Messi ou Ronaldo... Vous comprenez le souci? Mais ça les féministes le refusent, en fait elles n'aiment pas la nature...