Tammy Abraham

16 août 2019 17:22; Act: 16.08.2019 17:37 Print

Il manque un tir au but, les racistes se déchaînent

Le jeune attaquant de Chelsea, qui a raté le tir au but décisif contre Liverpool mercredi, a été violemment critiqué. Son club le soutient.

storybild

Abraham vient de rater le tir au but décisif. Il ne savait pas encore par quoi il allait passer.

Sur ce sujet
Une faute?

Tammy Abraham, jeune attaquant anglais de Chelsea (21 ans), n'a pas eu de chance en Supercoupe d'Europe. En ratant le tir au but décisif, il a permis à Liverpool de fêter son premier titre de la saison.

Abattu, Abraham est resté de longues secondes prostré sur le terrain. Mais il ne savait pas ce qui l'attendait à son retour en Angleterre: il a en effet été l'objet de nombreux messages racistes sur les réseaux sociaux. Cette vague de haine a suscité une vive indignation en Angleterre.

Un porte-parole de Chelsea, contacté par Sky News, a exprimé son indignation et promis des mesures: «Nous sommes dégoûtés par les messages odieux que nous avons vus sur les réseaux sociaux. Chelsea considère inacceptables toutes les formes de discrimination. Cela n'a pas place dans notre club, et s'il y a des preuves évidentes que des détenteurs de billets ou abonnés sont impliqués, nous prendrons les mesures les plus sévères contre eux».

Les footballeurs de Premier League ont également réagi. L'attaquant de Manchester United Marcus Rashford a été le premier à soutenir Abraham sur Twitter: «Garde la tête haute, Tammy, a-t-il écrit. (...) On s'en est tous fait arrêter (NDLR: des tirs au but), c'est la football. Nous devrions célébrer les jeunes talents anglais, pas ça».

Coéquipier de Rashford à Old Trafford, Jesse Lingard est également entré en scène. «La tête haute, mon frère. Reste fort, reste fier».

Enfin, l'association «Kick It Out», qui lutte contre les discriminations dans le football, a publié un communiqué pour condamner «ces faits qui sont de plus en plus prévisibles mais non moins répugnants». Elle en a profité pour lancer un appel à Twitter et les autres réseaux sociaux afin que les messages haineux et racistes soient réprimés: «Nous voulons savoir ce qu'ils vont faire pour s'attaquer à ce problème insidieux».

En guise de réponse, Twitter a fait savoir dans un communiqué adressé aux médias anglais qu'il avait récemment effectué «des progrès significatifs» concernant le respect de sa charte de conduite. «Nous continuons à prendre des mesures à l'égard de tout compte qui viole les règles de Twitter», a assuré un porte-parole de la firme américaine.

(L'essentiel/Sport-Center)