Football/Allemagne

15 septembre 2020 22:10; Act: 16.09.2020 15:35 Print

Il quitte l'interview pour en découdre avec un fan

Le défenseur du club allemand d'Hambourg, Toni Leistner, n’a pas apprécié qu'un supporter insulte sa femme et sa fille. Il est allé le trouver dans la tribune.

Sur ce sujet
Une faute?

Scène rare, lundi soir, à l’occasion du 1er tour de la Coupe d’Allemagne. Lourdement défait, avec Hambourg, par le Dynamo Dresde (1-4), Toni Leistner a complètement craqué après la rencontre. Alors qu’il allait donner une interview au journaliste de Sky en Allemagne, l’homme, né et formé à Dresde, est monté en tribunes pour empoigner par le col et envoyer au sol un supporter local, qui aurait, selon les dires du joueur âgé de 30 ans, insulté sa famille (NDLR: sa femme et sa fille).

Finalement repoussé par un membre du service de sécurité, l’ancien défenseur des Queens Park Rangers a repris son interview avant de présenter ses excuses pour son comportement dans une story instagram, promettant qu’une telle réaction «ne se reproduira plus jamais.» Le Dynamo Dresde a apporté, plus tard dans la soirée de lundi, son total soutien à son ex-joueur, qui risque malgré tout une belle suspension.

(L'essentiel/JSA)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vienne Luc le 16.09.2020 07:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup trop de gens ouvrent grande leur bouche pour lancer des insultes en se sachant protégé par le fameux droit de la défense. le droit de la victime à mettre une gifle aux agresseurs se voit, elle, opposée le fameux droit de la légitime défense. Je donne entièrement raison à cette personne de défendre son honneur avec ses poings s'il le faut.

  • Footix le 16.09.2020 07:20 Report dénoncer ce commentaire

    au moins les parisiens et les marseillais se battent ensemble mdr

  • bonsens le 16.09.2020 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le “supporter” qui a traité sa femme et sa fille du nom qu’on attribue aux femmes de petite vertu, lui il est bon??? Incroyable...

Les derniers commentaires

  • Caroline de Valmont le 16.09.2020 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait déjà savoir ce que ce supporter a dit, est ce vraiment une insulte? Pour Neymar au moins on connait ce que l'autre a dit. Ensuite est ce que cette femme était assise tranqullement? N'a-t-elle rien dit. Je ne peux pas imaginer un supporter, aussi con qu'il soit, d'insulter quelqu'un qui n'a rien dit et rien fait, surtout qu'il s'agit de sa propre équipe! En tout cas il faut cririquer lsévèrement le joueur, il est le seul à faire jouer la violence physique et rien que cela vaut une amende et une citation en justice

    • Den Den le 16.09.2020 21:28 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas une femme mais un homme. Ensuite, le joueur a été formé dans ce club mais était dans l'équipe adverse... je pense que vous devez vous tromper de match... Si on insulte ma femme et mes enfants, je lui colle une belle dans sa tronche aussi ! Justice ou pas, il ne l'aura pas volé.

    • Monster le 17.09.2020 08:33 Report dénoncer ce commentaire

      @den den : Dommage que tu ne peux pas me voir. Mais je te dis que si tu m'en colle une ou deux, tu te retrouveras a la clinique. Tu ne serais pas le premier

    • Caroline de Valmont le 17.09.2020 12:21 Report dénoncer ce commentaire

      Den Den il me semble que vous n'avez pas compris mon poste

  • Unicorn, l'original le 16.09.2020 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    Bien fait.

  • bonsens le 16.09.2020 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le “supporter” qui a traité sa femme et sa fille du nom qu’on attribue aux femmes de petite vertu, lui il est bon??? Incroyable...

    • Tiens donc le 16.09.2020 14:13 Report dénoncer ce commentaire

      Comment savez vous ce que le supporter a dit?

  • Foot X le 16.09.2020 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Les soi disant sportifs, principalement des footballeurs, sont devenu fou!

    • Sandro le 16.09.2020 09:36 Report dénoncer ce commentaire

      Les soi-disant supporters aussi ! L'intelligence n'y est plus.

    • Twist le 16.09.2020 12:38 Report dénoncer ce commentaire

      Ce ne sont pas des footballeurs, ni des supporters, ce sont des rapeurs

  • Covid le 16.09.2020 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Répondre aux insultes envers sa famille ça je suis d'accord mais il aurait d'abord du mettre un masque...