Mort en plein match

05 mars 2019 15:21; Act: 05.03.2019 16:31 Print

Il s'écroule, mais l'ambulancier est au bar

Victime d'un malaise, Herman Tsinga est décédé lors d'un match du championnat du Gabon. Pendant ce temps, le conducteur de l'ambulance étanchait sa soif dans le quartier...

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Un nouveau drame a frappé le football gabonais de première division ce week-end. Quelques instants après un duel aérien, Herman Tsinga (30 ans), attaquant du FC Akanda, s'est effondré sur la pelouse. Victime d'un malaise cardiaque, le joueur n'a pu être ranimé et est décédé lors de son transfert à l'hôpital.

Sur place ce samedi, ses coéquipiers, les joueurs du Missile FC ainsi que l'arbitre du match, Eric Otengo Castane, avaient aussitôt compris que quelque chose de grave était en train de se jouer sous leurs yeux. Alerté par leurs gestes d'affolement, le médecin du Missile FC allait être le premier à se précipiter auprès du joueur et à lui prodiguer un massage cardiaque, en attendant l'arrivée d'une des deux ambulances présentes au stade.

Problème: l'ambulancier, qui avait conservé les clés sur lui, se trouvait à ce moment-là dans un bar du quartier où il était parti se rafraîchir en raison de la chaleur suffocante (30 degrés). Une perte de temps qui a peut-être été fatale au malheureux Tsinga.

Plusieurs témoignages n'ont d'ailleurs pas manqué de souligner la complète désorganisation des secours, le personnel ne disposant de surcroît pas du matériel requis. «Le SAMU aurait dû prendre le relais avec une assistance respiratoire sous oxygène et un défibrillateur lors du transfert. Or, aucune des ambulances présentes sur les lieux n'en était pourvue», écrit ainsi L'Union, le principal quotidien du Gabon.

Herman Tsinga est le septième joueur à perdre la vie sur et autour des terrains de football gabonais depuis douze ans. Une autopsie a été ordonnée afin de connaître les circonstances exactes de son décès.

(L'essentiel)