Football - Gold Cup

19 juin 2019 14:38; Act: 19.06.2019 14:58 Print

Il vient aux États-​​Unis, prend 7-​​0 et déserte

Le défenseur cubain Yasmani Lopez a quitté sa sélection aux États-Unis, après la lourde défaite de samedi dernier face au Mexique, dans la Gold Cup, a affirmé son sélectionneur, Raul Mederos.

Sur ce sujet
Une faute?

«L'équipe, comme tout le monde le sait, n'est pas arrivée avec une délégation complète à la Gold Cup, et le défenseur numéro quatre (Yasmani Lopez) a effectivement quitté le rassemblement samedi soir. Il est le seul joueur à ne pas être avec nous», a dit le sélectionneur, lors d'une conférence de presse à Denver, à la veille du match contre la Martinique.

Le milieu Yordan Santa Cruz n'avait pas obtenu de visa de la part des autorités américaines et n'avait donc pas pu intégrer le groupe pour disputer cette Coupe des nations de la Concacaf (Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes), coorganisée par les États-Unis, le Costa Rica et la Jamaïque, du 15 juin au 7 juillet.

«À propos de Yasmani, c'est sa décision. Aucun des collègues - nous sommes trente - n'a quoi que ce soit à voir avec ça. C'est sa décision, il l'a prise et l'a mise à exécution», a précisé Raul Mederos.

Un précédent en 2015

Lopez, 31 ans, avait débuté en 2013 en équipe nationale (28 sélections, 1 but), dont il était une pièce clé en défense centrale. Il s'ajoute à la liste de sportifs cubains qui ont profité d'événements internationaux à l'étranger pour déserter.

Lors de la Gold Cup 2015, sur les 23 joueurs cubains venus la disputer, quatre sont restés aux États-Unis. Lors des Jeux panaméricains de Toronto en 2015, plusieurs athlètes cubains avaient également quitté leur rassemblement, avant la fin de la compétition.

Battus 7-0 par le Mexique, les Cubains doivent battre les Martiniquais, mercredi à Denver, pour conserver un espoir de qualification. Ils affronteront dimanche, le Canada pour leur dernier match dans la phase de groupes.

(L'essentiel/Sport-Center/AFP)