Football - Ligue 1

02 mars 2018 09:00; Act: 02.03.2018 13:23 Print

«Je n'imagine pas le FC Metz en Ligue 2»

À 22 ans, Moussa Niakhaté est l'une des révélations de la saison à Metz. Le joueur, que «L'essentiel» a interrogé, «n'imagine pas le club descendre en Ligue 2».

storybild

À 22 ans, Moussa Niakhaté fait déjà figure de «taulier» au sein de la défense messine. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'essentiel: Êtes-vous surpris de vous être adapté aussi vite à la Ligue 1?

Moussa Niakhaté: Je me sens bien en effet, mais je ne suis pas surpris, je suis venu pour jouer. C'est un peu la saison de l'apprentissage pour moi, j'espère que la prochaine sera celle de la confirmation.

Vous n'avez pris aucun carton rouge et prenez très peu de jaunes, c'est rare pour un défenseur...

Je ne fais pas beaucoup de fautes car, en toute modestie, je ne me fais pas souvent prendre en un contre un. C'est positif de défendre proprement.

Outre l'équipe de France Espoirs, vos performances ont été remarquées par certains grands clubs, dont Marseille...

On ne m'a rien dit personnellement, mais c'est flatteur que de tels clubs s'intéressent à moi. Mais cette saison et la prochaine, ma tête est à Metz.

Vous seriez prêt à rejouer en L2 en cas de descente?

Je n'imagine pas le FC Metz en Ligue 2. Je n'arrive même pas à envisager que le club soit relégué. Tant que les onze derniers matches ne sont pas terminés, je n'y penserai pas.

Vous avez digéré les grosses déconvenues à Troyes (1-0) et à Guingamp (2-2)?

C'était dur après les matches. Mais dès le début de semaine, on zappe et on passe au match suivant. On est focalisés sur les trois points. Ce coup de mou était prévisible, je suis convaincu que nous ferons un très bon mois de mars.

Beaucoup de supporters ont abandonné l'idée du maintien, quel message voudriez-vous leur transmettre?

Je voudrais leur dire que je les comprends. Ils voient que plus les matches passent, plus ça sent mauvais. Mais il faut qu'ils sachent qu'on ne lâche rien. On essayera samedi de réchauffer leurs cœurs.

(Recueilli par Philippe Di Filippo/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • roger le 02.03.2018 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont des types avec le mental de Moussa, de Nolan ou de Renaud qu'il nous faut, et bien souvent ce sont eux que Serein vend directement dès qu'il flaire les biftons... Y'a qu'un seul probleme dans ce club, ce ne sont pas les joueurs, ce ne sontpas les supporters et ce n'est pas l'entraineur...

  • ben5757 le 02.03.2018 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dur pour la région avec la descente de Metz en ligue 2 et celle de Nancy en national ce qui conduira à la disparition de l’ASNL puisque le président jètera l’éponge... quoiqu’il arrive, la lorraine restera grenat. C’est toute la différence :-)

  • itk le 02.03.2018 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi si

Les derniers commentaires

  • dieux le 03.03.2018 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    metz ne lâchez rien continuez ainsi la ligue es champion vous tends les bras allez courage:)

  • gege le 02.03.2018 22:11 Report dénoncer ce commentaire

    Un très bon joueur que Serin s'empressera de vendre à la trève... !

  • apachois57 le 02.03.2018 11:37 Report dénoncer ce commentaire

    C'est normal que les joueurs y croient devant la presse. sinon il y aurait encore moins de spectateur au stade.ce n'est pas maintenant qu'il faut dire en fera un bon mois de mars ce n'est pas contre le psg et autre clubs qu'ils aurons le plein de points

  • roger le 02.03.2018 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont des types avec le mental de Moussa, de Nolan ou de Renaud qu'il nous faut, et bien souvent ce sont eux que Serein vend directement dès qu'il flaire les biftons... Y'a qu'un seul probleme dans ce club, ce ne sont pas les joueurs, ce ne sontpas les supporters et ce n'est pas l'entraineur...

  • ben5757 le 02.03.2018 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dur pour la région avec la descente de Metz en ligue 2 et celle de Nancy en national ce qui conduira à la disparition de l’ASNL puisque le président jètera l’éponge... quoiqu’il arrive, la lorraine restera grenat. C’est toute la différence :-)

    • @graouli le 02.03.2018 15:53 Report dénoncer ce commentaire

      on se console comme on peut.. en attendant, le national a été grenat.. il est pas encore rouge et blanc.

    • michel le 03.03.2018 14:33 Report dénoncer ce commentaire

      la descende n'est pas loin mais il reste un tout petit peu d'espoir de toute façon il vaudra que l'équipe dirigeante du FC METZ soit plus professionnelle