Football - Italie

12 juillet 2018 11:09; Act: 12.07.2018 11:58 Print

L'arrivée de Ronaldo sème la discorde chez Fiat

Un appel à la grève a été lancé par un syndicat de l'usine de Melfi, après l'annonce du transfert de Cristiano Ronaldo, à la Juventus, pour 100 millions d'euros.

storybild

L'arrivée de Cristiano Ronaldo ne réjouit pas tout le monde en Italie. (photo: Reuters)

Sur ce sujet

Si la grande majorité des médias transalpins se réjouissaient mardi, de l'arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juventus, certains Italiens sont beaucoup moins ravis par le transfert de l'ex-attaquant du Real Madrid.

Un syndicat minoritaire a même lancé un appel à la grève dans l'usine Fiat Chrysler de Melfi, du dimanche 15 juillet au mardi 17 juillet, rapporte L'Équipe.

Alors que les employés du groupe automobile devront faire face à des périodes de chômage partiel jusqu'en 2022, la famille Agnelli a déboursé près de 100 millions pour s'offrir la star portugaise. La holding de la famille Agnelli possède 30% des parts de Fiat Chrysler et 64% de la Juventus.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam Fairire le 12.07.2018 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    FIAT, ferraille invendable à Turin

  • Incroyable le 12.07.2018 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    c'est vraiment du n'importe quoi! Laisser les gens travailler au chômage partiel et débourser d'un autre côté 100 millions... Le sport professionnel me dégoute de plus en plus!

  • Jimmy le 12.07.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai qu'a ce prix la, y a de quoi faire grève, déjà que FIAT ce vend mal, et d'ailleurs avec une mauvaise qualité d'assemblage et de fiabilité automobile toujours connus...

Les derniers commentaires

  • Sam Fairire le 12.07.2018 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    FIAT, ferraille invendable à Turin

  • Fiat lux comme disait l'autre le 12.07.2018 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Même si ces montants sont astronomiques, faut pas tout mélanger non plus. C'est pas parce que Bill gates gagne des milliards que je devrais avoir plus sur ma paie (même si ce serait bienvenu :) )

  • yssss57 le 12.07.2018 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Panem et circenses - donner des jeu et du pain et le peuple vous laissera tranquille. Finalement 2000 ans après les choses n'ont pas changé.

  • Pas assez d'infos pour juger le 12.07.2018 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Quand fut la derniere augmentation de salaire dans cette société, combien de personnes en ont profitées et quelle somme cela représentait-il? Là est toute la question si l'on veut employer le mot "éthique" comme argument...tant que nous n'avons ces données, nous ne pouvons juger l'acte de cette riche famille...Si ils ont dépensé plus en augmentation de salaire qu'en achats de joueurs, je n'y voit aucun problème. Mais si les salaires de leurs employés sont figés pour des raisons économiques, alors je comprends la grogne du personnel...

  • Jimmy le 12.07.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai qu'a ce prix la, y a de quoi faire grève, déjà que FIAT ce vend mal, et d'ailleurs avec une mauvaise qualité d'assemblage et de fiabilité automobile toujours connus...

    • Roberto le 12.07.2018 14:40 Report dénoncer ce commentaire

      Fiat est fiable et qualitatif, vous avez fait un blocage sur les années 80, les choses ont changé. Le 500X n'a pas fonctionné au pays, mais les 500 et les Abarth cartonnent.