Football - Ligue des Nations

08 septembre 2018 22:55; Act: 08.09.2018 23:15 Print

L'Espagne réussit ses débuts contre l'Angleterre

La «Roja», humiliée dès les huitièmes de la Coupe du monde, a remporté le premier match dirigé par son nouveau sélectionneur Luis Enrique, samedi à Wembley (1-2).

storybild

L'Espagnol Saul a marqué pour la «Roja». (photo: AFP/Glyn Kirk)

Sur ce sujet

Éliminée prématurément par la Russie, dans une ambiance délétère après le licenciement de Julen Lopetegui juste avant le tournoi, l'Espagne se devait de commencer ses travaux de reconstruction par un succès. D'autant plus après la polémique provoquée par la non-sélection d'une dizaine de mondialistes par Enrique. Avec un jeu plus direct que celui stérile aperçu au Mondial, et porté cette fois par un grand David De Gea, la «Roja» s'est imposée à Wembley en dominant légèrement une Angleterre un brin poussive, bien que très inspirée en toute fin de match.

Elle aussi se reconstruit en vue de l'Euro 2020, dont les demies et la finale seront disputées dans le «Temple du football». Après sa quatrième place au Mondial, Gareth Southgate a demandé à ses hommes d'être encore plus «courageux», de tenter plus pour asseoir son jeu offensif d'ici le grand rendez-vous continental. La jeunesse anglaise s'est jetée à l'abordage. Lancé comme une balle sur son côté gauche, le revenant Luke Shaw servait Marcus Rashford au point de penalty. L'attaquant ne manquait pas l'offrande de son coéquipier de Manchester United et trompait son gardien de club, David De Gea, de près (1-0, 11e).

L'Angleterre peu impressionnante

Mais moins de deux minutes plus tard, Saul égalisait d'une superbe demi-volée brossée (13e), sur un centre en retrait de Rodrigo, qui venait de naviguer dans une défense anglaise pas au-dessus de tout soupçon. Elle était en tout cas coupable sur le deuxième but espagnol. Passive sur un coup franc excentrée, elle laissait seul Rodrigo au premier poteau, l'attaquant de Valence coupant le centre-tir d'Alcantara (1-2, 32e).

Face à une formation entreprenante avec les excellents Saul, Isco et Rodrigo, et douchée par le K.-O. de Shaw, sorti sur un civière à la 55e minute, l'Angleterre n'a pas franchement impressionné, même si elle a poussé jusqu'aux derniers instants, Welbeck se voyant refuser un but dans le temps additionnel pour une faute sur De Gea.

Avant cela, les jeunes «Trois Lions» ont tout de même tenté, mais De Gea s'est interposé deux fois sur Rashford (82e, 85e) pour préserver la courte avance espagnole. L'Espagne n'a pas eu vraiment à craindre le capitaine anglais Harry Kane. Le meilleur buteur du Mondial, crampons d'or au pied, a joué en reculant, n'offrant quasiment aucun danger à Sergio Ramos et sa clique.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sagesse le 09.09.2018 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la dernière victoire de l'angleterre contre une grande nation du foot remonte à bien longtemps... Et par curiosité je viens de regarder, les anglais on fait match nul l'année dernière contre l'écosse. Donc se gargariser d'une victoire (ou deux) contre eux, c'est à peut près la même chose que de se voir champion du monde parcequ'on à battu Gibraltar, l'Arabie Saoudite, ou la Tunisie.

Les derniers commentaires

  • sagesse le 09.09.2018 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la dernière victoire de l'angleterre contre une grande nation du foot remonte à bien longtemps... Et par curiosité je viens de regarder, les anglais on fait match nul l'année dernière contre l'écosse. Donc se gargariser d'une victoire (ou deux) contre eux, c'est à peut près la même chose que de se voir champion du monde parcequ'on à battu Gibraltar, l'Arabie Saoudite, ou la Tunisie.