Footballeur en exil

14 janvier 2020 10:44; Act: 14.01.2020 12:42 Print

L'icône Hakan Sükür est devenu chauffeur Uber

L'ancien international turc Hakan Sükür, attaquant star des années 1990-2000, vit désormais de petits boulots aux États-Unis. Il paie au prix fort son opposition à Erdogan.

storybild

Hakan Sükür, attaquant-vedette de Galatasaray et de la Turquie, est devenu chauffeur Uber aux États-Unis.

Sur ce sujet
Une faute?

Véritable icône de Galatasaray avec qui il a tout de même marqué 293 buts en 545 matchs, sur trois périodes, de 1992 à 2008 et remporté la Coupe UEFA face à Arsenal en 2000, l'attaquant Hakan Şükür a également porté le maillot de la Turquie à 112 reprises pour un total de 51 buts et une belle troisième place à la Coupe du monde en Corée et au Japon en 2002.

Exilé aux États-Unis depuis 2015, contraint de quitter la Turquie après avoir été membre du parti islamo-conservateur AKP de 2011 à 2013, Hakan Sükür encourt jusqu'à quatre ans de prison pour avoir "insulté" le président Recep Tayip Erdogan. La plupart des médias du monde entier ont même rappelé que ses avoir avaient été gelés.

À 48 ans, celui qui est né le 1er septembre 1971, a dû donner une toute autre trajectoire à sa carrière. Le journal allemand Welt am Sonntag a en effet révélé, ce lundi, que Hakan Sükur était devenu chauffeur Uber à Washington. En janvier 2019, déjà, il avait confié au New York Times vendre du café. Une activité qu'il a cessé depuis, après avoir été victime de nouvelles intimidations.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pep le 14.01.2020 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Turquie une belle démocratie

  • Jean Lesage le 14.01.2020 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Comment les petits chefs et petits dictateurs peuvent détruire la vie des gens et les ruiner, et les poussant à l'exil dans le monde Occidental, USA et Europe. N'oublions pas que si tous veulent s'exiler et migrer en EU et Allemagne, c'est aussi un signe de succès et reconnaissance pour nous sinon ils iraient migrer en Russie par ex. si c'était vraiment si bien là-bas ...

  • bienvenue au loup le 15.01.2020 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou bien en applique le respect des peuples et cultures ou en va commencer à faire la même chose

Les derniers commentaires

  • bienvenue au loup le 15.01.2020 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou bien en applique le respect des peuples et cultures ou en va commencer à faire la même chose

  • Respect Nature le 14.01.2020 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du paradis à l’enfer , il n’a jamais laisse les bras , il a une famille à nourrir. Ce n’est pas le seul , en Turquie il y a des milliers de cas comme ça , des firmes de 50 ans ont tout perdu en 2 jours

  • pep le 14.01.2020 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Turquie une belle démocratie

  • Jean Lesage le 14.01.2020 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Comment les petits chefs et petits dictateurs peuvent détruire la vie des gens et les ruiner, et les poussant à l'exil dans le monde Occidental, USA et Europe. N'oublions pas que si tous veulent s'exiler et migrer en EU et Allemagne, c'est aussi un signe de succès et reconnaissance pour nous sinon ils iraient migrer en Russie par ex. si c'était vraiment si bien là-bas ...

  • Turquoise le 14.01.2020 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une tête de turc, fort comme un turc et qui fume comme un turc