Football

20 novembre 2018 22:57; Act: 21.11.2018 11:52 Print

La France termine l'année 2018 sur un succès

La France, championne du monde, a conclu l'année 2018 par une victoire 1-0 en amical contre l'Uruguay, mardi soir, au Stade de France.

storybild

Antoine Griezmann a provoqué le penalty sur un tir contré de la main par Caceres. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans leur antre de Saint-Denis, les champions du monde devaient relever la tête après la sortie de piste de vendredi, à Rotterdam (défaite 2-0) qui, couplée au match nul des Néerlandais, lundi, en Allemagne (2-2), les prive des phases finales de Ligue des nations, début juin, au Portugal.

Mission accomplie! Ils ont répondu présent et redonné le sourire à leur sélectionneur Didier Deschamps, pour qui il était important de «terminer l'année 2018 sur une note positive», quatre mois après le sacre mondial acquis au Loujniki. Seule ombre au tableau: Kylian Mbappé est sorti rapidement sur blessure (34e), touché à l'épaule droite après un contact avec le gardien de la Céleste et sa chute.

Griezmann très bon, Giroud buteur

À huit jours d'un choc contre Liverpool en Ligue des champions, c'est surtout une mauvaise nouvelle pour son club qui a vu aussi Neymar se blesser, mardi, avec la Seleçao. Les Bleus ont mis les ingrédients qui manquaient lors de la prestation famélique de Rotterdam: de l'intensité dans les duels, des combinaisons rapides, de la fluidité au milieu de terrain... et un but.

Face à son pays de cœur, Antoine Griezmann a obtenu un penalty sur une frappe touchée par une main adverse. L'attaquant de l'Atlético Madrid s'est effacé pour laisser le soin à Olivier Giroud, en manque d'efficacité sous le maillot bleu et avec Chelsea, de transformer la sentence (52e).

Objectif 2020

Deschamps peut aussi se réjouir d'avoir retrouvé la solidité défensive qui fait la marque de fabrique des Bleus, malgré les nombreux changements effectués dans son onze de départ.

L'équipe de France va désormais se tourner vers l'Euro-2020, son prochain objectif, avec l'ambition de reproduire le doublé Mondial-Euro que leurs aînés ont réalisé en 1998 et 2000.

Pour y parvenir, il faudra déjà se qualifier. Les Bleus connaîtront l'identité de leurs adversaires en phase éliminatoire, le 2 décembre, lors du tirage au sort à Dublin. Les choses sérieuses reprendront ensuite fin mars, pour s'étirer jusqu'en novembre 2019.

(L'essentiel/afp)