Football

25 octobre 2021 21:52; Act: 26.10.2021 10:46 Print

La gardien de Berlin en fauteuil à cause du Covid

Rune Jarstein était si mal en point après avoir été infecté par le Covid qu’il ne pouvait plus se tenir sur ses jambes. Absent des terrains six mois, il milite désormais pour la vaccination.

storybild

Rune Jarstein est un gardien d’expérience, puisqu’il a déjà porté à 172 reprises le maillot du Hertha Berlin. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L’international norvégien aux 72 sélections Rune Jarstein, 37 ans, fait partie des joueurs de football professionnels qui ont été écartés des terrains après avoir contracté le Covid. Mais ce solide gaillard de 192 cm a encore plus morflé que les autres, puisqu’il a été privé de jeu pendant six mois.

Le gardien du Hertha Berlin, actuel 10e de Bundesliga et tombeur du Borussia Mönchengladbach de Yann Sommer ce week-end (1-0), a été testé positif au printemps dernier. Il n’a pu effectuer son retour à l’entraînement collectif du club que ces derniers jours.

Et encore, sans forcer, vu les ravages qu’a faits la maladie dans son organisme. «Les deux premiers jours, je me suis dit que je pourrais peut-être faire un peu de rangement, trier mes chaussures. Mais le troisième jour, j’avais des douleurs partout. La première semaine a été très difficile. Je n’ai pas pu quitter mon lit, j’avais une forte fièvre. Le médecin a alors décidé d’appeler une ambulance», a expliqué le Norvégien au journal allemand Bild.

Une inflammation du muscle cardiaque

Une fois les examens passés à l’hôpital, Rune Jarstein s’est vu diagnostiquer une inflammation du muscle cardiaque. Un symptôme qui peut atteindre la population plus jeune touchée par le Covid. Le gardien déclare n’être sorti que deux fois prendre l’air durant le temps de son hospitalisation: «J’ai dû m’asseoir dans un fauteuil roulant.»

De retour à la maison, il a dû se faire à l’idée qu’il allait devoir faire face à une longue période de convalescence. «Au début, je restais allongé sur le canapé. Lors de ma première promenade à Berlin, je me suis senti épuisé après seulement dix minutes.»

«Je me sens de mieux en mieux»

Toujours dans Bild, le footballeur a effectué un véritable plaidoyer en faveur de la vaccination. «J’ai été vacciné après ma maladie. Je pense qu’il est bon et important de le faire. Peut-être que cela ne m’aurait pas autant frappé si j’avais pu me faire vacciner au printemps.»

Rune Jarstein, qui a porté à 172 reprises le maillot du Hertha Berlin, n’est désormais plus que le troisième gardien du club berlinois. «Je ne stresse pas à ce sujet, je continue à travailler dur chaque jour, à me dire que je suis enfin de retour à l’entraînement. Et je me sens de mieux en mieux», conclut l’international norvégien.

(L'essentiel/Claude-Alain Zufferey)