Adil Rami

17 octobre 2019 16:26; Act: 17.10.2019 16:45 Print

«Lâchez-​​moi la grappe, vous me fatiguez!»

Le salut militaire du défenseur de Fenerbahçe, Adil Rami, ne date pas de cette semaine. Mais d'il y a deux mois...

storybild

Cette photo d'Adil Rami date de la fin du mois d'août. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

La photo a inondé la Toile. Même l'agence de presse AFP s'est fendue d'un texte, jeudi matin, pour relater les faits. «Le défenseur international français de Fenerbahçe, Adil Rami, s'est affiché sur les réseaux sociaux en train d'effectuer le même salut militaire controversé qu'ont fait les footballeurs turcs lors de matches internationaux en soutien aux soldats engagés dans l'opération militaire, dans le nord de la Syrie».

La polémique ayant émergé de ce salut des joueurs turcs a conduit l'UEFA à annoncer, mardi, l'ouverture d'une enquête disciplinaire portant sur une potentielle «provocation politique». «Depuis mercredi soir, la photo de profil du champion du monde sur Instagram le dépeint main droite tendue au niveau du front et sourire aux lèvres, sous le maillot du club d'Istanbul, qu'il a rejoint fin août, après avoir été licencié par l'Olympique de Marseille», a encore écrit l'agence.

Le hic, c'est que tout le monde a repris l'information. Et qu'elle s'avère être fausse. Le joueur passé par l'OM a donné sa version, jeudi après-midi. Et après vérification, cette photo a bien été prise fin août, lors de sa présentation en Turquie. Aïe.

(L'essentiel/afp)