Football

11 août 2018 16:08; Act: 11.08.2018 16:18 Print

Le club de Lille a trouvé un généreux investisseur

La banque JP Morgan Chase a investi plus de 50 millions d'euros dans le club de football de Gérard Lopez. Une manne providentielle, qui renforce les finances du LOSC.

storybild

Gérard Lopez (à gauche) peut sourire: son club s'est trouvé un investisseur à 50 millions d'euros. (photo: AFP/Pascal Pavani)

Sur ce sujet
Une faute?

La banque américaine JP Morgan Chase, l'une des plus importantes au monde, a investi plus de 50 millions d'euros dans le club de Lille (L1), a-t-on appris vendredi auprès d'une source proche du dossier. «JP Morgan Chase a racheté une partie de la dette que le club avait contractée auprès du fonds d'investissement américain Elliott. La banque a racheté entre 50 et 60 millions d'euros d'obligations émises par Eliott», a déclaré à l'AFP cette source, confirmant ainsi une information de La Voix du Nord.

Contacté par l'AFP, le président lillois Gerard Lopez n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet. Cette nouvelle semble plutôt positive pour le club nordiste puisqu'elle implique une diminution du poids d'Eliott, qualifié de «fonds vautour» pour son intransigeance envers ses débiteurs, même les plus fragiles.

«Nous avons recruté malin»

Le Losc, racheté à Michel Seydoux par l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois Gerard Lopez en janvier 2017, a depuis effectué plusieurs emprunts obligataires pour financer les investissements, notamment en terme de recrutement, consentis par les nouveaux dirigeants. À l'été 2017, le club avait investi quelque 70 millions d'euros pour se renforcer, avant d'être interdit de recrutement lors du mercato d'hiver et même rétrogradé en L2 à titre conservatoire par la DNCG, le gendarme financier du foot français, qui considérait ses finances fragiles.

Après un maintien sportif arraché à l'avant-dernière journée début mai, le président Lopez avait réussi à réunir près de 150 millions d'euros, dont 90 sur un compte bloqué, en quelques jours, pour satisfaire aux exigences de la DNCG qui avait levé fin mai la rétrogradation qui planait au-dessus de la tête du Losc. Cet été, le club nordiste a été bien plus raisonnable: avant même la fin du mercato le 31 août, il a déjà vendu pour environ 50 millions d'euros et n'a dépensé que 10 millions pour se renforcer. «Nous avons recruté malin», avait déclaré Gérard Lopez à l'AFP le 31 juillet.

Lille devrait encore se séparer de plusieurs joueurs d'ici la fin du mois, bien que ce ne soit «pas une obligation» exigée par la DNCG selon le directeur général Marc Ingla, puisque le président lillois a fixé un objectif de vente de joueurs d'environ 80 millions d'euros.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Isidore bien le 11.08.2018 22:38 Report dénoncer ce commentaire

    Argent flingué.Lopez à force de faire des looping va se cracher, c'est comme si c'était fait.

  • Torol Kosso le 11.08.2018 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    La banque JP Morgan Chase? Eh bien ... et puis non ne disons rien!

Les derniers commentaires

  • Isidore bien le 11.08.2018 22:38 Report dénoncer ce commentaire

    Argent flingué.Lopez à force de faire des looping va se cracher, c'est comme si c'était fait.

    • Mike@ le 12.08.2018 12:42 Report dénoncer ce commentaire

      Oh non, JP Morgan Chase/BLR Bank on peut dire qu'il se tire une balle dans le pied. Enfin il a trouvé son - ses maîtres avec ses dettes qu'il a déjà fait à gauche et droite.

  • Torol Kosso le 11.08.2018 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    La banque JP Morgan Chase? Eh bien ... et puis non ne disons rien!