Football - France

15 septembre 2020 11:50; Act: 15.09.2020 13:30 Print

Le discret retour d'Antonetti au FC Metz

En retrait depuis fin 2018 et la maladie de son épouse, Frédéric Antonetti, manager général du FC Metz, est de plus en plus présent, sans empiéter sur le travail du coach Hognon.

storybild

Frédéric Antonetti a opéré un discret retour au FC Metz. (photo: AFP/Fred Tanneau)

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir pris du recul fin 2018 pour rentrer en Corse au chevet de son épouse malade, Frédéric Antonetti, manager général de Metz, est de plus en plus présent en Moselle. Mais sans empiéter, pour autant, sur le travail de l'entraîneur Vincent Hognon. Endeuillé début juillet par le décès de sa compagne, le natif de Venzolasca (Haute-Corse), âgé de 59 ans, avait fait son retour auprès du groupe messin trois semaines plus tard à l'occasion d'un match de préparation face aux Belges de Charleroi (3-0), le 24 juillet au centre d'entraînement de Frescaty. Et depuis, il est souvent là.

Malgré la distance, l'ancien entraîneur devenu manager général à l'été 2019 n'a jamais cessé de travailler pour aider le club à atteindre ses objectifs, décortiquant tous les matches de ses poulains et échangeant énormément avec Hognon, son ancien adjoint désormais n°1. Avec une remontée en Ligue 1 la première année et un maintien la saison dernière malgré un début d'exercice compliqué, le tandem a obtenu de très bons résultats et compte poursuivre sur sa lancée. À la différence que le Corse sera de nouveau présent auprès des joueurs, même si ce ne sera pas de façon permanente.

«Il va pouvoir donner un coup de main, une impulsion et transmettre sa très grande expérience. C'est plus facile de le faire quand on est présent physiquement», a souligné le président Bernard Serin dans Le Républicain lorrain. «Il est aujourd'hui prévu qu'il passe, en principe, deux jours par semaine à Metz. Sans doute durant les journées de milieu de semaine, les plus importantes dans le cadre de la préparation d'un match», a expliqué le dirigeant.

«Chacun à sa place»

De nouveau disponible, Antonetti en profitera également pour se rendre au Sénégal, à l'Académie Génération Foot qui a fourni à l'équipe mosellane de nombreux joueurs de talent, ainsi qu'à Seraing, le club satellite qui évolue en deuxième division belge. Malgré le départ cet été de Jean-Marie de Zerbi, le bras droit du technicien corse, non remplacé, le fonctionnement du staff messin devrait rester le même.

«Chacun a son rôle à jouer. La particularité c'est que Frédéric Antonetti chapeaute le tout et donne les grandes orientations. On est en discussion permanente mais chacun à sa place. Avant son retour, ces dernières semaines, j'avais eu très peu de contacts avec lui. Aujourd'hui, le fait qu'il soit là me permet d'échanger beaucoup plus avec lui. Et ça m'apporte beaucoup», détaillait ce week-end Benoît Tavenot, l'adjoint d'Hognon, dans Le Républicain lorrain.

Et qu'en pense l'entraîneur messin, premier concerné par ce retour au premier plan du manager général? «La relation avec Frédéric Antonetti ne change pas. Il est venu voir les trois matches amicaux, on a échangé en direct mais on échange toujours par téléphone. L'an dernier, j'étais l'entraîneur, j'échangeais avec Frédéric, cela ne change pas», a affirmé Hognon à l'AFP avant le début de la saison. Alors qu'Antonetti sera en fin de contrat en juin, le duo peut-il s'inscrire dans la durée?

«On a commencé à parler de l'avenir. Je lui ai dit quel était mon souhait: travailler dans la continuité avec lui», a révélé le président messin dans la presse régionale. En attendant, avec deux défaites au compteur et un déplacement très difficile, mercredi, sur la pelouse du Paris SG, en match en retard de la 1re journée, la pression pourrait vite monter sur le tandem messin.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vieux sage le 15.09.2020 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème du Club cest qu'il font du business avec des objectifs à cours termes. Ils font venir des joueurs sénégalais et dès qu'ils sont formés et qu'ils marquent plus de 10 buts, ca y est on les vend ! J'espère que le renouveau du stade marquera la venu de nouveaux partenaires plus riches et plus ambitieux.

  • vdv le 15.09.2020 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Metz va finir comme Nancy, son président n’est pas a l’hauteur et n’a pas d'ambitions

Les derniers commentaires

  • Vieux sage le 15.09.2020 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème du Club cest qu'il font du business avec des objectifs à cours termes. Ils font venir des joueurs sénégalais et dès qu'ils sont formés et qu'ils marquent plus de 10 buts, ca y est on les vend ! J'espère que le renouveau du stade marquera la venu de nouveaux partenaires plus riches et plus ambitieux.

  • vdv le 15.09.2020 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Metz va finir comme Nancy, son président n’est pas a l’hauteur et n’a pas d'ambitions