Coupe de France

24 janvier 2018 21:18; Act: 24.01.2018 23:13 Print

Le FC Metz qualifié dans la douleur face à Tours

Le FC Metz a dû attendre la séance des tirs aux buts pour vaincre le dernier de Ligue 2, mercredi en 16es de finale de la Coupe de France.

storybild

Contre le dernier de Ligue 2, Metz ne s'est pas du tout montré souverain. (photo: AFP/Guillaume Souvant)

Sur ce sujet
Une faute?

Le FC Metz a eu toutes les peines du monde à dominer Tours. Avec une équipe largement remaniée, et notamment le Luxembourgeois Vincent Thill titulaire au coup d'envoi de la rencontre, le club lorrain a dû attendre les tirs aux buts pour venir à bout du dernier de Ligue 2 (0-0, 1-2 tab), mercredi lors des 16es de finale de la Coupe de France. Les Grenats valident donc leur ticket pour les 8es de finale de la compétition.

Lors du temps réglementaire puis de la prolongation, aucune équipe n'est parvenue à faire trembler les filets (0-0). Il a fallu attendre les penalties pour forcer la décision. Dans cet exercice, les joueurs ne se sont pas montrés adroits du tout: Metz a manqué deux tirs sur quatre, Tours quatre sur cinq! Le club lorrain peut donc remercier son gardien Quentin Beunardeau. L'habituel troisième gardien s'est montré «impeccable», comme l'a écrit le club sur Twitter après la rencontre.

Lyon et le PSG passent

Le choc de la soirée, entre Monaco et Lyon, a viré à l'avantage des visiteurs (2-3). Stevan Jovetic a ouvert le score, mais Lyon a pris le large par Bertrand Traoré, Mariano Diaz (doublé). Rony Lopes a redonné de l'espoir aux siens en fin de match. Les Lyonnais enchaînent une seconde victoire de prestige cette semaine après celle face au PSG (2-1) dimanche en championnat.

En fin d'après-midi, le PSG avait dominé Guingamp (4-2). Cette victoire permet au PSG de se rassurer en partie après la défaite à Lyon (2-1) en championnat dimanche. Les deux penalties concédés et le manque de réussite de Cavani ternissent toutefois la copie, même si Paris pourra invoquer les grands absents du jour, Neymar, Mbappé et Verratti. Le PSG a rapidement pris le jeu à son compte avec une série d'occasions, concrétisées de la tête par Adrien Rabiot (20e).

Face à des Guingampais apathiques, les Parisiens ont ensuite profité d'un but contre son camp de Lucas Deaux (25e). Puis ont enfoncé le clou par Pastore (64e), titulaire d'un soir en l'absence de Verratti et plutôt convaincant, et Marquinhos (89e). Mais ils auraient dû tuer le match plus tôt et ne pas laisser les Bretons espérer grâce aux penalties inscrits par Marcus Thuram (33e) et Yeni Ngbakoto (75e).

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 25.01.2018 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    La spirale positive sur le papier continue. On sent les Messins bien plus confiants en leurs moyens, et le mental, c'est vraiment ce qui fait la différence sur le terrain. Certes, je rêve encore des débuts de 2e mi-temps du temps des Thys, Bracigliano, et Rohr, qui ont toujours fait vibrer le stade, le foot en Ligue 1 est bien triste aujourd'hui...

  • gigi57 le 25.01.2018 02:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    metz bientot en 2 division

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 25.01.2018 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    La spirale positive sur le papier continue. On sent les Messins bien plus confiants en leurs moyens, et le mental, c'est vraiment ce qui fait la différence sur le terrain. Certes, je rêve encore des débuts de 2e mi-temps du temps des Thys, Bracigliano, et Rohr, qui ont toujours fait vibrer le stade, le foot en Ligue 1 est bien triste aujourd'hui...

  • gigi57 le 25.01.2018 02:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    metz bientot en 2 division