Metz-Lyon

04 décembre 2016 15:08; Act: 04.12.2016 17:13 Print

Le gardien lyonnais Lopes se veut rassurant

METZ - Le gardien de Lyon, Anthony Lopes, touché par un jet de pétard samedi lors du match arrêté face à Metz souffre de «surdité traumatique sans conséquence pour son avenir»

storybild

Le gardien de Lyon a publié son impression sur le réseau social Instagram, ce dimanche. (photo: Instagram)

op Däitsch
Sur ce sujet

La rencontre a été interrompue définitivement à la 31e minute alors que le score était de 1-0 en faveur de l'équipe lorraine. Lopes qui avait passé des premiers examens dans un hôpital messin après avoir quitté le stade de Saint-Symphorien a consulté dimanche à Lyon un spécialiste ORL.

Anthony Lopes a précisé devoir être sous traitement durant deux semaines mais qu'il n'y aurait aucune conséquence pour son avenir. De son côté, l'Olympique lyonnais a évoqué dimanche «une surdité traumatique des deux oreilles» et confié que Lopes s'est vu délivré par l'hôpital de Mercy à Metz «une incapacité temporaire de travail confirmée par le docteur Christian Giroud», l'ORL consulté dimanche.

Selon l'OL, les tympans d'Anthony Lopes «qui devra également surmonter le traumatisme psychologique causé par cette odieuse agression» n'ont pas été touchés mais le gardien lyonnais reste donc très incertain pour le match Lyon-Séville mercredi de Ligue des Champions au Parc OL avec pour enjeu la qualification pour les 8es de finale pour les deux clubs.

Anthony Lopes à la sortie du vestiaire accompagné par des secouristes avant de se diriger vers l'hôpital.

L'explosion de pétards à proximité d'Anthony Lopes, le gardien de l'Olympique Lyonnais.

Le syndicat des joueurs professionnels (UNFP) a appelé dimanche à une prise de conscience collective autour du football, sous peine de revenir «aux jeux du cirque», après les jets de pétards sur le gardien de Lyon. «Nous sommes à nouveau désarmés face à la violence qui, tel un mal sournois, se répand dans nos stades, maladie que l'on aurait tort de ne pas croire insidieuse», écrit l'UNFP dans son communiqué. Et d'ajouter: «nous devons tous combattre le mal, éduquer, convaincre, dissuader au-delà des portiques, des fouilles systématiques ou de la multiplication des stewards».

L'UNFP, «seule, n'y parviendra pas, au même titre que la LFP ou que les clubs». «Sachons donc utiliser l'élan aujourd'hui unanime pour avancer (...) avant que les mauvais scénarios d'anticipation, qui nous promettent un sport déshumanisé et violent, nous renvoient aux jeux du cirque», conclut le syndicat. Le FC Metz risque de lourdes sanctions disciplinaires, dont le match perdu par pénalité alors qu'il menait 1 à 0 au moment des incidents.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tata le 04.12.2016 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ces gens devrais être enfermé.

  • Jean le 04.12.2016 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel gâchis ! Et en plus on menait ...... Incompréhensible ? ? ?

  • CLAUDE H le 04.12.2016 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Alors pour avoir assisté le 16 octobre à OM/Metz au vélodrome et à leurs fouilles en règles,je peux vous dire que maintenant les femmes sont drôlement fouillées plus que les hommes.En effet,pour rentrer leurs fumigènes dans le stade,les gars les donnaient à leurs copines beaucoup moins fouillées qui leur rendaient à l'intérieur : ni vu ni connu.Pour avoir vu mon épouse fouillée par une stadière, je peux vous affirmer que c'était impressionant à voir car cela a duré 5 mn chrono.A Metz, ils devraient faire pareil quitte que ça prendra du temps avant de rentrer.

Les derniers commentaires

  • Claude le 04.12.2016 20:13 Report dénoncer ce commentaire

    N'en déplaise au Soldat Denis, le FCM va perdre ce match sur tapis vert et va prendre 2 matchs à huis clos. Il n'est pas prêt de retourner à St-Symphorien avec ses gosses! Il ira donc au Parc des Princes pour supporter le PSG, mais là aussi rien ne va plus.

  • CLAUDE H le 04.12.2016 19:02 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage pour Metz qui pouvait croire aux 3 points après le 1/0 surtout que les Nanceiens ont perdu 3/0 à Marseille cet après-midi avec encore et toujours un carton rouge pour Pedretti l'apôtre de la non-violence en donnant des coups à chaque match.Le week-end aurait pû être parfait.C'est bien dommage.

  • CLAUDE H le 04.12.2016 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Alors pour avoir assisté le 16 octobre à OM/Metz au vélodrome et à leurs fouilles en règles,je peux vous dire que maintenant les femmes sont drôlement fouillées plus que les hommes.En effet,pour rentrer leurs fumigènes dans le stade,les gars les donnaient à leurs copines beaucoup moins fouillées qui leur rendaient à l'intérieur : ni vu ni connu.Pour avoir vu mon épouse fouillée par une stadière, je peux vous affirmer que c'était impressionant à voir car cela a duré 5 mn chrono.A Metz, ils devraient faire pareil quitte que ça prendra du temps avant de rentrer.

    • dieux le 05.12.2016 10:27 Report dénoncer ce commentaire

      To claude h excellent commentaire je suis d'accord avec vous.

  • Jean le 04.12.2016 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel gâchis ! Et en plus on menait ...... Incompréhensible ? ? ?

  • Rodolphe M. le 04.12.2016 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    C'est tout simplement inadmissible et scandaleux de la part du ou des supporters messins. J'espère que le(s) auteurs interpellés seront interdits de stade à vie. Concernant le club , en temps que club qui reçoit, il est responsable de la sécurité et de la fouille. Donc, j'espère que la commission de discipline de la LPF et la fédération punira sévéremment le club pour éviter que de tels actes se renouvellent à l'avenir ! Je verrais bien comme sanction, d'abord la perte de 3 points sur tapis vert, plusieurs matches à huit clos au stade St Symphorien ou bien sur terrain neutres, et une amende

    • Fredfred le 04.12.2016 18:10 Report dénoncer ce commentaire

      Un pétard ça se cache facilement dans le slip. Tu es pour une fouille aussi intime toi ? je pense que non alors si t as des solutions applicables donne les et vite au lieu de te faire l avocat des nancéens.

    • apachois le 04.12.2016 18:17 Report dénoncer ce commentaire

      ce n'est pas les supporters messins qui sont fautifs mais plusieurs qui n'ont rien à voir avec le sport

    • L'abbé Pierre cousin du Pape François le 05.12.2016 09:05 Report dénoncer ce commentaire

      Je pense que notre cher Rodolphe M à l'entendre est un nancéin pure souche.Pourquoi plusieurs matchs de suspension alors que un seul suffit ? Il est vrai que Nancy a encore perdu 3/0 à Marseille ce n'est pas une raison de taper sur le dos du voisin messin surtout que cela doit faire bien 20 ans que notre cher Rodolphe n'a pas mis les pieds à St Symphorien et ce n'est pas demain la veille qu'il s'y rendra seul ou accompagné.