Football - Ligue Europa

03 octobre 2019 21:40; Act: 04.10.2019 12:35 Print

Crise diplomatique au stade Josy-​​Barthel

Joueurs et fans en colère, envahissement du terrain, match arrêté. La partie entre Dudelange et Qarabag a été troublée ce jeudi soir par un drone.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des chandelles de la part des joueurs de Qarabag pour essayer de dégommer un drone survolant le terrain. Voilà l’une des scènes surréalistes qui se sont produites, jeudi soir, au stade Josy-Barthel.

Alors que Dudelange était mené 0-2 à la demi-heure de jeu, un drone avec un drapeau du Haut-Karabagh est apparu au-dessus de la pelouse. Le football a alors laissé place à l’agitation en raison des tensions entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie au sujet de cette région.

Le match a été arrêté. Mais le ballon restait actif, les joueurs de Qarabag tentant de viser, en vain, l’appareil volant avec le ballon. Tandis que leurs supporters bouillonnaient en tribunes.

Plusieurs d’entre eux n’ont pas tardé à envahir la pelouse, nécessitant l’intervention de la police et des stadiers. S’en sont suivies de longues minutes de confusion et de tension, avec notamment des échauffourées entre joueurs de Qarabag et forces de l’ordre.

Risque de sanctions

Puis pendant que le drone rejoignait tranquillement son propriétaire placé sur le toit du Tennis Club qui surplombe l’une des tribunes, les joueurs regagnaient les vestiaires. La partie avait pris une tournure politique.

Au point que Dan Kersch, ministre des Sports, remplaçait quelques instants le speaker au micro du stade pour s’excuser de cet incident au nom du Luxembourg et du F91. De quoi calmer tout le monde et de reprendre une partie qui avait définitivement perdu tout intérêt sportif.

Les sanctions pourraient être lourdes pour Dudelange, qui doit recevoir le FC Séville, le 7 novembre prochain.

Un lecteur de L'essentiel a filmé le drone:

(Philippe Di Filippo/L'essentiel)