Football - Ligue des Champions

24 février 2021 22:56; Act: 25.02.2021 10:02 Print

Le Real Madrid au finish, Manchester City en patron

Les deux cadors du soir ont remporté leur 8e de finale aller de Ligue des champions, respectivement contre l'Atalanta Bergame (1-0) et le Borussia Mönchengladbach (2-0).

storybild

Pas de surprise ce mercredi soir, les favoris ont gagné. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Victorieux en déplacement de l'Atalanta Bergame (1-0) et de Mönchengladbach (2-0), le Real Madrid de Zinédine Zidane et le Manchester City de Pep Guardiola se sont rapprochés mercredi des quarts de finale de Ligue des champions, avant les huitièmes de finale retour prévus en mars.

Régulièrement ballotté cette saison avec des résultats en dents de scie, Zidane a pu se mordre les doigts pendant longtemps, mercredi. Car malgré 70 minutes passées en supériorité numérique à Bergame, après l'exclusion de Remo Freuler, fautif sur une incursion de Ferland Mendy, le succès en Italie à mis longtemps à prendre forme. C'est d'ailleurs de l'international français qu'il a fini par arriver: l'ancien Lyonnais a décoché une frappe lointaine de son mauvais pied, le droit, pour débloquer le compteur à quelques minutes du terme (86e).

19 de suite pour City

La victoire de Manchester City s'est, elle, dessinée bien plus vite, après un but de la tête du Portugais Bernardo Silva (29e), bien servi par son compatriote Joao Cancelo. Le Brésilien Gabriel Jesus a doublé la mise (65e). Les Anglais enchaînent ainsi une 19e victoire d'affilée toutes compétitions confondues, série complètement folle qui leur permet aussi de mener largement le championnat d'Angleterre.

Pep Guardiola, qui rêve d'emmener Manchester City sur le toit de l'Europe, une joie qu'il n'a plus connue depuis ses deux trophées avec Barcelone en 2009 et 2011, a cette fois évité la surprise, plusieurs mois après une élimination inattendue contre Lyon en quarts de finale. La rencontre était délocalisée à Budapest (Hongrie) en raison des restrictions de déplacement en vigueur en Allemagne face à la pandémie de Covid-19.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.