Football

16 juillet 2020 22:55; Act: 17.07.2020 11:33 Print

Le Real Madrid est sacré champion d'Espagne

Vainqueur 2-1 face à Villarreal jeudi soir en Liga, le Real Madrid a validé son titre de champion d'Espagne 2019/2020. Son 34e de l'Histoire.

storybild

Le Real a battu Villarreal jeudi soir en Liga, grâce à un doublé de Karim Benzema. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le retour sur le toit de l'Espagne: Zinédine Zidane a ramené, jeudi, le Real Madrid au sommet de la Liga avec un 34e titre de champion d'Espagne, le premier depuis celui conquis en 2017 par l'entraîneur français, qui brise de nouveau l'hégémonie du FC Barcelone. Après deux ans de règne de l'ennemi juré barcelonais, le Real a reconquis la couronne d'Espagne en battant Villarreal 2-1, jeudi, pour la 37e journée grâce à un doublé de l'avant-centre français Karim Benzema (29e, 76e).

Et la bande à «ZZ» lorgne déjà sur la Ligue des champions, en août, pour un doublé historique en cette saison bouleversée par la pandémie de nouveau coronavirus. À une journée de la fin du championnat (dimanche), le Real ne peut plus être rattrapé par le Barça: les Catalans, qui voient enfin le bout d'une saison cauchemar sans aucun trophée national, ont été défaits 2-1 par Osasuna, ce jeudi soir au Camp Nou, et comptent sept points de moins que les Madrilènes, mathématiquement champions.

Un 11e titre sur 16 possibles pour Zizou

Avec ce nouveau sacre, c'est un alchimiste du football qui est récompensé: revenu au Real en mars 2019, après un premier mandat couronné de succès (2016-2018) puis neuf mois sabbatiques, Zinédine Zidane (48 ans) avait repris une équipe blanche à la dérive. En un an, le Français en a fait une machine à gagner qui lui a offert son 11e titre sur 16 possibles à la tête de la «Maison blanche». Ce sacre-là aura à jamais un goût particulier: le Real restera le champion d'une édition mémorable de la Liga, chamboulée par la pandémie de nouveau coronavirus qui a interrompu la compétition pendant trois mois entre mars et juin, et qui a obligé les joueurs à une fin de saison en mode tournoi, avec des matches tous les trois jours, à huis clos et sous l'accablante chaleur de l'été espagnol.

Et pour le technicien marseillais, désormais double champion d'Espagne, ce titre a une saveur toute particulière: «ZZ» a toujours dit que la Liga est la compétition la plus difficile à gagner, celle qui demande le plus de constance dans l'effort, celle qui transige le moins avec l'approximatif. «Pour gagner dans cette Liga, il faut aussi savoir souffrir, et nous avons souffert», résumait Zidane, lundi soir, après le succès des siens 2-1 à Grenade, pour la 36e journée. Après un parcours irrégulier mais impressionnant de solidité depuis la reprise de la compétition le 11 juin avec dix victoires en dix matches, la délivrance est arrivée à 22h58, ce jeudi soir, sur le terrain à huis clos du modeste stade Alfredo Di Stéfano, au centre d'entraînement de Valdebebas.

Avec un premier but de l'inévitable Karim Benzema (29e), qui a suivi une récupération de Casemiro et une passe décisive de Luka Modric, puis un penalty de l'avant-centre français (76e) pour son 21e but en Liga cette saison, on a cru par moments voir le Real Madrid de 2017, qui avait réussi un magnifique doublé Liga - Ligue des champions... avant la réduction du score de la tête de Vicente Iborra (84e).

(nc/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Soyons HOnette le 17.07.2020 00:04 Report dénoncer ce commentaire

    Zizou le meilleur, il l'aurait été encore plus si il avait été vaniteux et orgueilleux comme ronaldo et messi. Zidane le seul à avoir tout gagné comme joueur et entraineur MêME sans Ronaldo ça veut tout dire

  • Unicorn le 16.07.2020 23:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il a repris un Real en pleine déroute, preuve qu'un entraîneur peut faire la différence, sans crier et sauter comme un dingue au bord du terrain, comme le faisait un certain Paul Philip au Luxembourg, sans succès.

  • johnny le 17.07.2020 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    bravo à eux c'est mérité. Mais le penalty on en parle ? comment les arbitres derrière leur écran ont pu le valider? ils vont réussir à nous dégouter du foot...

Les derniers commentaires

  • vrai travailleur le 17.07.2020 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci les arbitres avec des penaltys et décisions toujours bien généreuses pour le Réal.

  • Mister Goal le 17.07.2020 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au Réal Madrid et à Zizou !!!

  • sam le 17.07.2020 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au Real Madrid. Benzema Ballon d’or

  • c'est bon ça le 17.07.2020 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    ZZ au top. Et un titre en plus également pour Eden, qui nous... se sera régalé tout au long de cette saison. Vive le Real et Macdonalds

  • Même en Lada c'est bon le 17.07.2020 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    Zidane est enfin rentrée à juste titre dans l'histoire des grands entraîneurs sans qu'on ne puisse plus douter de son réel talent maintenant.