Football en Allemagne

10 août 2020 21:03; Act: 11.08.2020 09:38 Print

Le retour des supporters dans les stades refusé

Le ministre allemand de la Santé a rejeté lundi l'idée d'un retour des supporters de football dans les stades, estimant que ce serait envoyer «un mauvais signal».

storybild

«Des milliers de supporters dans les stades, cela ne va pas avec l'évolution actuelle» du nombre d'infections, a jugé le ministre allemand de la santé. (photo: AFP/ina Fassbender)

Sur ce sujet
Une faute?

«Des milliers de supporters dans les stades, cela ne va pas avec l'évolution actuelle» du nombre d'infections, a jugé Jens Spahn, ministre allemand de la santé dans un tweet publié à l'issue d'une réunion avec les ministres régionaux de la Santé. Ces derniers ont également exclu un retour du public dans les tribunes au moins jusqu'au 31 octobre. «D'un point de vue sanitaire nous ne privilégions pas actuellement l'ouverture des stades au moins jusqu'au 31 octobre. Ensuite en fonction de la situation nous pourrons discuter», a indiqué la présidente de la conférence des ministres régionaux de la Santé, Dilek Kalayci, citée par l'agence dpa.

«Il s'agit maintenant de ne pas prendre de risques évitables», a relevé de son côté M. Spahn. «Nous sentons que nous devons rester vigilants. Dans la situation actuelle, des milliers de supporteurs dans les stades constituerait un mauvais signal». La Ligue allemande de football (DFL) prône un retour partiel du public dans les stades de Bundesliga, dont la nouvelle saison doit débuter mi-septembre. Elle avait présenté dans cette optique un protocole sanitaire détaillé en juillet. Début août, les 36 clubs professionnels allemands de première et deuxième division s'étaient accordés sur ce modèle proposé par la DFL pour permettre le retour des supporters.

«Le danger de contamination massive serait réel»

Parmi les mesures proposées figurent l'interdiction des places debout, de la vente d'alcool dans les stades jusqu'en octobre, ainsi que des déplacements de supporters pour les matches à l'extérieur jusqu'à la fin de l'année. Mais les autorités allemandes n'avaient pas caché leurs réserves, alors que beaucoup s'inquiètent d'un rebond de l'épidémie à la faveur notamment des retours de séjours à l'étranger de vacanciers allemands. «Le football professionnel n'est pas en haut de la liste de priorités des ministres de la Santé», avait déjà averti Dilek Kalayci, avant la réunion de lundi.

Jens Spahn a jugé que le protocole de la ligue de football était «bon en théorie» mais que ce qui était «décisif», c'était «la pratique au quotidien». Markus Söder, le dirigeant de la Bavière (sud), région qui abrite le club le plus titré du pays, le Bayern Munich, a également fait part de son scepticisme, estimant qu'il ne serait «pas malin» d'avoir «20 000 à 25 000 personnes dans les stade» au moment où dans sa région les enfants retourneront déjà à l'école pour la rentrée des classes.

La fédération des médecins allemands, le «Marburger Bund», s'est également prononcée contre la réouverture des tribunes: «Le danger de contamination massive serait réel», a assuré sa présidente Susanne Johna dans le quotidien Neue Osnabrücker Zeitung. Après une pause forcée, la Bundesliga avait pu reprendre au printemps pour terminer la saison, mais les matches se déroulaient à huis clos.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Josi le 11.08.2020 07:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est normal, jusqu'à mars 2021 pas de spectateurs au plan national et international, sûr et certain. Ca concerne évidemment tous les autres sports d'équipes outdoor et indoor.

  • Pierre le 10.08.2020 23:07 Report dénoncer ce commentaire

    Ca me manque. On est en train d'être puni pour ceux qui ne respectent rien en dehors des stades. Comment voulez-vous donc l'autorisation...

Les derniers commentaires

  • Josi le 11.08.2020 07:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est normal, jusqu'à mars 2021 pas de spectateurs au plan national et international, sûr et certain. Ca concerne évidemment tous les autres sports d'équipes outdoor et indoor.

  • Pierre le 10.08.2020 23:07 Report dénoncer ce commentaire

    Ca me manque. On est en train d'être puni pour ceux qui ne respectent rien en dehors des stades. Comment voulez-vous donc l'autorisation...