Mondial 2018

20 juin 2018 14:57; Act: 20.06.2018 16:33 Print

Le sélectionneur russe interpellé sur le dopage

Cherchesov, le sélectionneur de la Russie, a directement été interpellé sur la question, après la victoire contre l'Égypte (3-1).

storybild

Stanislav Cherchesov: «On est là pour parler football, pas dopage!».

Sur ce sujet

La soirée avait été parfaite, pour Stanislav Cherchesov, sélectionneur d'une Russie qui venait d'assurer virtuellement sa qualification pour les huitièmes de finale - elle sera officielle dès ce mercredi, si l'Uruguay ne perd pas devant l'Arabie saoudite. Oui, c'est ça, une soirée parfaite pour un départ de rêve dans ce Mondial à domicile, salué par une journaliste russe: «Vous êtes un roi, nous vous aimons!».

Mais juste avant, lors de la même conférence de presse d'après-match, une autre voix avait un peu crispé l'ambiance. «Monsieur Cherchesov, la chaîne de télévision allemande ARD démontre que vos joueurs ont recours au dopage. Qu'avez-vous à dire à ce sujet, devant le monde entier?», a osé un reporter, qui a à peine eu le temps de finir sa phrase. «Nous sommes là pour parler d'un match de football, donc je ne vois pas le rapport avec votre question», a sèchement éludé le technicien de la Sbornaja.

La sélection russe avait dû se soumettre à toute une batterie de tests antidopage, le 26 mai dernier, alors qu'elle était en stage de préparation en Autriche. Un peu plus tôt, la FIFA avait, malgré les accusations d'ARD, estimé que les preuves n'étaient pas suffisantes pour en déduire quoi que ce soit.

Les buts de Russie-Égypte

Résultats et statistiques

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 20.06.2018 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois que les Allemands n'ont pas paru dopé, quoique, ils ont mis une pression incroyable en fin de match contre le Mexique. Alors le dopage n'a pas porté ses fruits... Les méthodes du medecin de la Mannschaft et du Bayern, Dr. Wohlfaht, avec du sang de veau sont connues, et même confirmés par Ribéry.

  • Naja le 20.06.2018 19:14 Report dénoncer ce commentaire

    Si on ne trouve plus d'arguments on dit qu'il (ils sont) est dopé (s)

  • Dieter M. le 20.06.2018 21:03 Report dénoncer ce commentaire

    Cette chaîne avait lancé une campagne anti russe en février et encore une fois début avril. Pendant trois jours il y avaient des commentaires, des avis, des accusations et des recommandations à la FIFA pour enlever ce Mondial à la Russie pour cause de dopage. La FIFA avait enquêté mais rien trouvé à redire. De même la ARD était le seul média télévisé qui parlait de cela, tous comme maintenant d'ailleurs! j'ai l'impression qu'ils veulent se remettre en selle avec un coup sensationnel. Mais pour cela ils doivent beaucoup mieux faire leurs investigations.

Les derniers commentaires

  • Fanny le 21.06.2018 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    Le jeu des Russes s'est amélioré d'une façon vertigineuse depuis une année. Mais ils n'ont pas eu en face d'eux des adversaires terribles, on verra mieux ce qu'elle vaut en affrontant l'Espagne ou le Portugal. Mais si cette amélioration doit suffire comme preuve de dopage ne faudrait il pas accuser l'Islande qui depuis deux ans enchante tout le monde? Je suppose que oui, l'équipe russe est vraiment dopée, mais psychologiquement!

  • Dieter M. le 20.06.2018 21:03 Report dénoncer ce commentaire

    Cette chaîne avait lancé une campagne anti russe en février et encore une fois début avril. Pendant trois jours il y avaient des commentaires, des avis, des accusations et des recommandations à la FIFA pour enlever ce Mondial à la Russie pour cause de dopage. La FIFA avait enquêté mais rien trouvé à redire. De même la ARD était le seul média télévisé qui parlait de cela, tous comme maintenant d'ailleurs! j'ai l'impression qu'ils veulent se remettre en selle avec un coup sensationnel. Mais pour cela ils doivent beaucoup mieux faire leurs investigations.

  • dopage en grandeurs le 20.06.2018 20:10 Report dénoncer ce commentaire

    et pourquoi pas les autres etat toujour la russie ?? quand on remarque le grand changement de performance sur beaucup de joueurs et persone ne dit rien ??

  • Naja le 20.06.2018 19:14 Report dénoncer ce commentaire

    Si on ne trouve plus d'arguments on dit qu'il (ils sont) est dopé (s)

  • torolkozo le 20.06.2018 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai que l'URSS et les pays satellites étaient bien connus pour leurs programmes de dopage mais rien ne dit que la Russie a conservé toutes ces traditions, il faudrait aussi des preuves pour l'accuser, au travail les inspecteurs !!!