Football à Metz

04 juillet 2018 17:55; Act: 05.07.2018 10:38 Print

Le stade Saint-​​Symphorien cédé au FC Metz

METZ - La ville de Metz actera jeudi la cession de l'enceinte sportive au FC Metz, via la filiale immobilière du club lorrain.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Alors que la municipalité de Metz avait dans un premier temps décidé de céder le stade Saint-Symphorien au conseil départemental de la Moselle, c'est finalement le FC Metz qui en sera le propriétaire. La cession devrait être annoncée jeudi, lors du conseil municipal de la ville.

Selon Le Républicain Lorrain, la ville va «offrir» le stade et ses installations annexes au club, sans aucune contrepartie financière. La transaction s'effectuera via la filiale immobilière du FC Metz, la SAS Immobilière Saint-Symphorien et prendra la forme d'un bail emphytéotique administratif.

Un projet à 30 millions d'euros

Le FC Metz deviendra le seul propriétaire du stade pour les cinquante prochaines années, à partir du dimanche 15 juillet. Il aura ainsi les coudées franches pour mener à bien son projet de destruction/reconstruction de la tribune sud. Le chantier débutera le 26 mai 2019, soit à l'issue de la saison prochaine. La fin des travaux devrait intervenir à l'été 2020. La capacité totale du stade sera portée à 30 000 places et l'enceinte servira à différents événements sportifs, mais aussi économiques et culturels.

Le coût global de ce projet s'élève à 30 millions d’euros. Il sera cofinancé par la ville de Metz (5 millions d'euros), le conseil départemental de la Moselle (5 millions d'euros), la région Grand Est (4,5 millions d’euros) et le FC Metz (15,5 millions d'euros).

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tartinette le 04.07.2018 19:00 Report dénoncer ce commentaire

    acheter ce qui vous apartient deja, genial non pour faire rentrer du fric dans des caisses privées .

  • RCSA le 05.07.2018 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    Un seul amour et pour toujours... racing club de strasbourg ;-)

  • Waldo Prince le 05.07.2018 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Je croyais que le stade n'était pas construit sur le territoire de la commune de Metz???

Les derniers commentaires

  • far le 12.07.2018 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Franchement pour voir quoi un Metz Nancy ou un Metz paris fc boff de pire en pire bientôt la national la il y aura un bon derby Metz audun tiche franchement direction Strasbourg c’est Mieu je tourne ma veste à mon club que j’aime adieu)

  • Waldo Prince le 05.07.2018 08:20 Report dénoncer ce commentaire

    Je croyais que le stade n'était pas construit sur le territoire de la commune de Metz???

  • RCSA le 05.07.2018 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    Un seul amour et pour toujours... racing club de strasbourg ;-)

  • rik777 le 05.07.2018 06:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le stade est à l image du club

  • Mini boss le 04.07.2018 23:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis très étonné que le département et la ville dépensent autant de subside pour un club de foot privé... déjà offrir le stade c'est cadeau mais en plus l'argent du contribuable qui va avec, c'est le beurre et l'argent du beurre.

    • Maxi boss le 05.07.2018 11:20 Report dénoncer ce commentaire

      Rien que l'entretien du stade coute un bras a la ville de Metz sans meme parler de travaux c'est un moyen de faire des economies...