Ligue des Nations

06 septembre 2018 11:32; Act: 06.09.2018 11:56 Print

Les Bleus face à une Allemagne gonflée à bloc

Les hommes de Deschamps ont à peine eu le temps de digérer leur titre mondial qu'ils regoûtent déjà à la compétition, jeudi, à Munich, face à des Allemands gonflés à bloc.

storybild

Kylian Mbappé et ses coéquipiers auront à cœur de battre l'Allemagne, super-motivée. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

Les rois du Loujniki, couronnés dans le stade moscovite il y a 53 jours, le 15 juillet, replongent dans le grand bain en défiant leurs prédécesseurs au palmarès de la plus prestigieuse des compétitions dans un «Schlauchboot» (canot pneumatique, surnom de l'Allianz Arena) à guichets fermés. Auront-ils les jambes et l'esprit assez légers pour tenir le choc face à des Allemands désireux de se racheter, à domicile, après un Mondial calamiteux?

Du sélectionneur Didier Deschamps au métronome de la défense Raphaël Varane, tous entonnent le même refrain: pour éviter de gâcher la fête par une défaite chez le rival voisin, hors de question de baisser la garde face à une Mannschaft meurtrie. «Elle n'est pas passée d'une des favorites de la Coupe du monde à une équipe moyenne aujourd'hui, puisque le noyau dur est toujours là», avertit «DD». «On ne va surtout pas les prendre de haut», assure pour sa part le défenseur central du Real Madrid, qui devrait honorer sa 50e sélection, jeudi, avec le brassard de capitaine.

Première cape pour Areola

Quasiment tous les hommes-clés du sacre russe devraient être alignés à Munich, puis dimanche contre les Pays-Bas pour le grand retour des étoilés au Stade de France. Dans cet enchaînement aux allures de tour d'honneur, difficile d'imaginer N'Golo Kanté, Paul Pogba ou encore Kylian Mbappé sur le banc des remplaçants... Seuls Hugo Lloris et Steve Mandanda, à l'infirmerie, manquent à l'appel. Leur forfait profite à Alphonse Areola qui fêtera enfin sa première cape, à 25 ans et demi. «Il connaît bien le groupe et c'est quelqu'un qui est performant avec son équipe, le Paris Saint-Germain», commente sobrement Deschamps, sûrement désireux de ne pas braquer les projecteurs sur le novice.

La titularisation d'Areola est une récompense logique pour le Parisien, cantonné au banc de touche tricolore depuis sa première convocation il y a bientôt trois ans. Mais pas forcément un cadeau. Son baptême du feu se fait en terrain hostile et face à des champions du monde 2014 piqués dans leur orgueil, après une brutale et piteuse élimination au premier tour de la Coupe du monde en Russie.

Un «besoin impérieux de remettre les pendules à l'heure»

Toute la semaine, les Allemands ont multiplié les déclarations martiales. «La motivation est énorme, nous voulons prouver à nous-mêmes et prouver aux autres que nous pouvons mieux faire», a lancé Thomas Müller. «Il faut que l'on voit clairement sur le terrain une équipe qui se déchire», a poursuivi l'attaquant du Bayern Munich. «Si je ne ressentais pas le besoin impérieux de remettre les pendules à l'heure, je n'aurais rien à faire sur le terrain», lui a fait écho, mercredi, Toni Kroos, milieu du Real Madrid.

Le sélectionneur Joachim Löw savoure «un changement d'état d'esprit», «une impatience positive» chez ses joueurs, et tente de souffler sur les braises: «Il ne dépend que de nous de rallumer le feu». Les Bleus savent ce qu'ils ont à faire: circoncire l'incendie avant de se faire brûler les ailes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • an masott le 06.09.2018 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    Aucun intérêt pour une équipe de france de surjouer ce genre de match sans saveur et vide... Les matchs à enjeux ils les ont gagné cet été. ils doivent se concentrer sur l'euro et avant ça se qualifier avec la manière. Bravo à eux ce sont de grands champions.

  • Unicorn le 06.09.2018 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    encore une compétition avec les mêmes joueurs, les mêmes stars qu'on a déjà assez vu, avec leurs caprices, pour que les sponsors puissent encore davantage presser du profit de cette bulles financière du monde du football, qui n'en deviendra que plus lassant. C'est là que l'on voit qu'il y a trop d'argent dans l'économie, et que l'on ferait mieux de le dépenser pour améliorer les conditions de vie sur terre ...et dans l'espace.

  • macher le 06.09.2018 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ce trophé en mousse C'est juste des matchs amicaux de prestiges que la fifa va pouvoir refourguer plus cher que d'habitude...

Les derniers commentaires

  • daniel le 06.09.2018 21:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la France c'est comme leurs hôtels deux étoiles...tandis que l'Allemagne et l'Italie quatre...

  • Low rider le 06.09.2018 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha que vous croyez ça ? on n'a pas eu deux étoiles pour rien ! ALLEZ LES BLEUS !

    • ItalienDeCoeur le 06.09.2018 17:57 Report dénoncer ce commentaire

      On ????? Vous avez joué à quel poste ? Et puis, en 1998 et en 2018, sacré carrière dites. Vous faites la concurrence à nos F. Totti et L. Buffon :-)))))

    • LiNh le 06.09.2018 20:24 Report dénoncer ce commentaire

      Nos ??? Ils vous appartiennent donc :-)))))

  • dieux le 06.09.2018 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Allez les bleus

  • an masott le 06.09.2018 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    Aucun intérêt pour une équipe de france de surjouer ce genre de match sans saveur et vide... Les matchs à enjeux ils les ont gagné cet été. ils doivent se concentrer sur l'euro et avant ça se qualifier avec la manière. Bravo à eux ce sont de grands champions.

    • MortDeRire le 06.09.2018 16:24 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, et Griezmann va recevoir l'Oscar pour sa simulation en finale :-))) De vrais champions, de grands champions, mdr.

  • macher le 06.09.2018 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ce trophé en mousse C'est juste des matchs amicaux de prestiges que la fifa va pouvoir refourguer plus cher que d'habitude...