Football - Ligue des Nations

09 septembre 2018 22:10; Act: 10.09.2018 12:06 Print

Les champions français célébrés et victorieux

La France a battu les Pays-Bas 2-1 dimanche soir en Ligue des Nations, à l'occasion du premier match au Stade de France des Champions du monde depuis leur sacre.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Un but du chouchou Kylian Mbappé, un autre très attendu d'Olivier Giroud: l'équipe de France s'est imposée pour son premier match au Stade de France depuis qu'elle est championne du monde, dimanche contre les Pays-Bas (2-1), histoire de célébrer l'esprit tranquille son titre avec ses supporters. Le but de Ryan Babel (67e) sur un centre du Lyonnais Kenny Tete a jeté un léger froid... Et si les Bleus ne gagnaient pas contre de tendres Pays-Bas, pour un match de Ligue des Nations au terme duquel ils avaient prévu de célébrer leur deuxième étoile mondiale? «Pour que la fête soit meilleure, il faut gagner», avait averti la veille Antoine Griezmann.

Heureusement pour les Bleus, Olivier Giroud, qui semblait alors se diriger vers un 11e match sans marquer - son pire total en équipe de France -, a converti en pur N°9 un centre de l'entrant Benjamin Mendy, histoire de délivrer le stade et ses quelques 78 000 spectateurs (2-1, 75e). Et comme dès le premier quart d'heure, Kylian Mbappé avait ouvert le score pour les Bleus de près (1-0, 14e), le stade a respiré: la soirée ne serait pas gâchée. Car dès l'avant-match, il était clair que le public était venu pour fêter ses champions, après les célébrations avortées de l'été, quand le bus des Bleus était passé trop vite sur les Champs-Élysées.

Marseillaise a cappella

Le stade s'est époumoné sur une Marseillaise a cappella, après avoir déjà salué d'une exclamation chaque but marqué par les Bleus... à l'échauffement. Et les noms des titulaires - les mêmes que contre l'Allemagne jeudi (0-0) et ceux qui ont débuté la finale du Mondial contre la Croatie, sauf Hugo Lloris, blessé - ont été chaudement scandés, notamment celui de Mbappé. Benjamin Pavard a eu droit à la chanson célébrant sa «frappe de bâtard» contre l'Argentine en huitièmes de finale du Mondial, et un tifo couvrant trois tribunes rappelait si nécessaire que la France a désormais sur son maillot deux étoiles de plus que la grande sélection néerlandaise.

Les Bleus s'étaient pourtant plaints jeudi d'avoir «les jambes lourdes» pour cause de vacances écourtées par le sacre mondial. Mais les retrouvailles avec leur public leur ont visiblement permis de retrouver de l'énergie, car ils ont débuté avec de l'envie et de l'intensité.

Dès la première minute, Kylian Mbappé a cadré et il ne lui a ensuite fallu attendre que la 14e minute pour s'offrir son 9e but en Bleu, de près sur un centre de Blaise Matuidi qui a encore réussi à faire oublier qu'il ne joue pas, depuis la Coupe du monde, à son poste préférentiel. Et Olivier Giroud, qui n'avait plus marqué en Bleu depuis le 28 mai (contre l'Eire), a enfin retrouvé le chemin des filets, avec un 32e but en équipe de France qui lui permet de devenir, seul et devant Zinédine Zidane, le 4e meilleur buteur de l'histoire. Prochaine étape, le podium, David Trezeguet et ses 34 réalisations.

Pour le prochain match des Bleus? Ce sera le 16 octobre, encore au Stade de France, mais contre un adversaire d'un autre calibre, l'Allemagne - toujours en Ligue des nations. En attendant, l'équipe de France et son sélectionneur Didier Deschamps, sacré 20 ans plus tôt en tant que joueur dans ce même stade de France, ont bien mérité de fêter leur deuxième titre avec les supporters Bleus.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fier d'être Français le 10.09.2018 00:14 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les bleus et que la fête continue !

  • Phil. le 10.09.2018 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci à nos champions du monde pour cette fête sympa et tous ces moments de joie. La victoire contre cette petite équipe des Pays-Bas est anecdotique dans cette compétition en carton. Fiers des bleus, fier d’être français !!!!

  • dieux le 10.09.2018 02:15 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo le bleus!!!impeccable je dirai même plu que....!

Les derniers commentaires

  • Phil. le 10.09.2018 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À Paul de Metz...pourquoi ? Vous vous attendiez à un gros match pour cette compétition en carton ? Ils ont joué en tongs, en marchant, un soda à la main et ont su assurer la victoire en grands champions. Bravo les bleus, vous êtes sur le toit du monde du football. On se délecte.

  • Phil. le 10.09.2018 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À Mann vue Fridden...non, sans réel intérêt pour le champion du monde, seul intérêt de cette « compétition » : les petites nations auront une chance supplémentaire de se qualifier pour l’Euro....en tout cas ça a permis une belle communion entre les bleus et le public après le titre mondial.

  • cocou le 10.09.2018 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    magnifique, merci les bleus CHAMPIONS DU MONDE

  • Paul de Metz le 10.09.2018 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Petite victoire pour un champion!

  • ben5757 le 10.09.2018 10:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique!