Racisme dans le football

04 septembre 2019 17:05; Act: 04.09.2019 17:09 Print

Les ultras de l'Inter justifient les cris de singe

Dans un apparent déni, le groupement dur des fans de l'équipe milanaise ont justifié les cris de singe dont leur attaquant Romelu Lukaku a été victime, la semaine dernière.

Sur ce sujet
Une faute?

Les attaques racistes dont a été victime Romelu Lukaku lors de son deuxième match sous les couleurs de l'Inter Milan, le week-end dernier à Cagliari, ne sont hélas pas nouvelles dans le football italien. Au moment de tirer un penalty, le grand attaquant belge avait été accueilli par des cris de singe de la part de certains fans sardes. Comme de nombreux joueurs d'origine africaine avant lui. Des actes qui n'ont le plus souvent que peu été condamnés par les clubs ou la Ligue italienne. Et encore moins sanctionnés.

Mais voilà que le cas Lukaku prend une nouvelle tournure avec la réaction des ultras interistes de la Curva Nord. Soit les propres fans de l'équipe pour laquelle joue désormais l'ancien buteur de Manchester United. Par un communiqué publié mardi soir, ce groupement de supporters a tenté de justifier les actes de ceux de leurs récents adversaires. «Nous sommes désolés que vous pensiez que ce qui s'est passé à Cagliari était du racisme. Vous devez comprendre que l'Italie n'est pas comme beaucoup d'autres pays européens où le racisme est un vrai problème», osent ces fans.

Pour défendre leur point de vue, les ultras n'ont pas eu peur d'évoquer une crainte et un respect de l'adversaire. «En Italie, nous utilisons certains moyens uniquement pour aider l'équipe et essayer de rendre les adversaires nerveux non pas par racisme, mais en les déstabilisant», rajoutent-ils.

«Nous ne sommes pas racistes et les partisans de Cagliari non plus. Vous devez comprendre que dans tous les stades italiens, les gens soutiennent leurs propres équipes, mais en même temps, les gens sont habitués à invectiver leur adversaire, pas par racisme, mais pour aider leurs équipes. S'il vous plaît, vivez cette attitude des supporters italiens comme une forme de respect du fait qu'ils craignent les buts que vous pourriez marquer, non pas parce qu'ils vous haïssent ou qu'ils sont racistes».

Romelu Lukaku, qui avait publié sur son compte Instagram un appel à davantage de tolérance, doit désormais se sentir bien seul dans son nouveau championnat. Il espère certainement que les autorités compétentes daigneront enfin prendre en charge le problème du racisme dans leurs stades.

(L'essentiel/Sport-Center)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Da Silva Eddy le 04.09.2019 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau pour l'explication, mais même mon singe n'a rien compris, il faut trouver mieux comme excuse….

  • Pierre T. le 04.09.2019 18:01 Report dénoncer ce commentaire

    Une dizaine de "ultrà" écrivent, au nom des supporters de l'Inter, un texte dégoûtant - un texte du genre "Je ne suis pas raciste, mais...". J'espère que le reste de San Siro se distancera formellement, et qu'il y aura de sifflements envers la Curva Nord lors du prochain match contre Udinese.

  • Boulmi le 05.09.2019 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les joueurs eux même montrent l'exemple ceux qui ont jouer savent qu'entre eux ils se disent des mots très savants pour se déstabiliser et qu'un joueur sorte du match mentalement

Les derniers commentaires

  • Boulmi le 05.09.2019 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les joueurs eux même montrent l'exemple ceux qui ont jouer savent qu'entre eux ils se disent des mots très savants pour se déstabiliser et qu'un joueur sorte du match mentalement

  • FullmétalJF le 04.09.2019 23:02 Report dénoncer ce commentaire

    Les footballeurs professionnels doivent se concentrer sur leur jeu et ne pas écouter les hurlements de l'arène, même lorsqu'ils sont débiles, provocants et injustes, ou alors trouver la formule miracle pour que trente mille personnes chauffées à blanc et souvent peu raffinées adoptent tout à coup l'élégance bon chic bon genre des adeptes d'un club house de tennis ou de golf. On parle de racisme ici mais on pourrait aussi évoquer les huées et sifflements continus antisportifs chaque fois que l'adversaire avance vers le but visité, ou alors les "à mort l'arbitre" ...

  • Pierre T. le 04.09.2019 18:01 Report dénoncer ce commentaire

    Une dizaine de "ultrà" écrivent, au nom des supporters de l'Inter, un texte dégoûtant - un texte du genre "Je ne suis pas raciste, mais...". J'espère que le reste de San Siro se distancera formellement, et qu'il y aura de sifflements envers la Curva Nord lors du prochain match contre Udinese.

  • Da Silva Eddy le 04.09.2019 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau pour l'explication, mais même mon singe n'a rien compris, il faut trouver mieux comme excuse….

    • Jean ailmarre le 05.09.2019 08:35 Report dénoncer ce commentaire

      une honte, le pire c'est la fédération ne fait rien, le club lui même ne fait rien, pourtant dans le reglement de la fifa il est déjà prévu que dans ce genre de cas le match est perdu sur tapis vert. faut appliquer le reglement et ça changera vite.

    • Olivier le 06.09.2019 09:52 Report dénoncer ce commentaire

      les federations ne font rien dans aucun pays, le jour ou la fifa et l'uefa infligeront des pénalités de points aux equipes, cela changera peut-être