Bundesliga

30 mai 2020 12:07; Act: 30.05.2020 12:11 Print

Leverkusen se replace en troisième position

Vainqueur à Fribourg vendredi soir en match avancé de la 29e journée de Bundesliga, le Bayer prend provisoirement la troisième place du classement.

storybild

Kai Havertz (29) a inscrit le seul but du match. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Bayer Leverkusen, giflé à domicile il y a trois jours, a rectifié le tir à Fribourg (0-1), vendredi en ouverture de la 29e journée du Championnat d'Allemagne, et retrouve la zone Ligue des champions en se hissant provisoirement à la 3e place. Opération rebond réussie pour le Bayer, après la claque reçue face à Wolfsburg à domicile mardi (1-4), qui avait mis fin à une série de 11 victoires et un nul toutes compétitions confondues.

Lerverkusen se glisse sur le podium à un point du 2e, Dortmund, qui se déplace dimanche à Paderborn. Mais Leipzig, 4e à une longueur du Bayer, pourrait reprendre son bien en cas de succès à Cologne lundi. L'équipe de Peter Bosz peut encore dire merci à Kai Havertz, auteur de son 5e but depuis la reprise à huis clos, le 16 mai. Son 11e depuis le début de la saison.

En attendant le Bayern

Après une première période de domination stérile face au 8e de Bundesliga, le milieu offensif allemand a délivré son équipe en poussant du bout du pied le ballon entre les jambes du gardien de Fribourg Alexander Schwolow (54e). Une joie de courte durée pour le jeune international de 20 ans, visiblement touché et sorti par précaution quelques minutes plus tard, au profit de Moussa Diaby.

L'ancien Parisien avait été laissé sur le banc au coup d'envoi par Bosz, à l'instar d'autres titulaires comme Kerem Demirbay et Karim Bellarabi, ménagés par l'entraîneur néerlandais face à l'enchaînement des matches. Présent sur le banc également: Kevin Volland. Mais pour l'attaquant allemand, il s'agissait d'un retour quasi inespéré. Sa grave blessure à la cheville gauche survenue en février aurait dû le priver des terrains jusqu'à la fin de saison sans le report de plusieurs semaines. Après ce court mais précieux succès à Fribourg, c'est un choc face au leader, le Bayern Munich, qui attend les coéquipiers de Volland, samedi 6 juin à la BayArena.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.