Football

01 octobre 2020 20:46; Act: 02.10.2020 09:59 Print

Lewandowski et Harder, un parfum de Ballon d'or

Le Polonais et la Danoise ont été sacrés jeudi meilleurs joueurs UEFA 2019/2020, des trophées individuels d'autant plus prestigieux cette saison en l'absence de Ballons d'or.

storybild

Robert Lewandowski et Pernille Harder. (photo: AFP/Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Polonais Robert Lewandowski, vainqueur de la Ligue des champions avec le Bayern Munich, et la Danoise Pernille Harder, finaliste chez les dames, ont été sacrés jeudi meilleurs joueurs UEFA 2019/2020, des trophées individuels d'autant plus prestigieux cette saison en l'absence de Ballons d'or. Alors que la pandémie de coronavirus a profondément perturbé le calendrier du football mondial en 2020, ces prix remis jeudi à Genève en marge du tirage au sort de la C1 masculine ont des airs de consécration pour ces deux attaquants, qui ont brillé en août et incarné le retour du ballon rond lors des «Final 8» des Coupes d'Europe.

Chez les messieurs, le buteur de 32 ans a pris le dessus sur son équipier Manuel Neuer, 34 ans, élu meilleur gardien de l'année, et sur le milieu belge de Manchester City Kevin de Bruyne, 29 ans, meilleur passeur décisif de la saison en Europe. «C'est un sentiment incroyable d'avoir ce trophée, j'ai travaillé si dur», s'est réjoui le canonnier polonais, qui rongeait son frein depuis des années derrière le tandem Ronaldo-Messi et rêvait ouvertement de Ballon d'or. Ce ne sera pas pour cette année puisque la distinction suprême du foot a été annulée pour la première fois depuis 1956. Le sort du prix FIFA The Best, traditionnel avant-goût du Ballon d'or, demeure lui en suspens.

Arrivé de Dortmund en 2014, «Lewy» a empilé 34 buts en Bundesliga et 15 en C1 cette saison, pour devenir l'un des artisans majeurs du quintuplé championnat-Coupe-C1-Supercoupe d'Europe-Supercoupe d'Allemagne réalisé par les Bavarois. Monstre de travail et enfin décisif dans les matches couperets, le Polonais a su élargir sa palette de pur numéro 9 pour progresser dos au but et adresser l'an dernier six passes décisives en C1 en plus de ses quinze buts, jusqu'au sacre européen à Lisbonne.

Lui qui rêvait de la coupe aux grandes oreilles «depuis qu'il est petit garçon» surmonte ainsi sa frustration de 2013: alors étoile montante du Borussia Dortmund, Lewandowski avait passé un quadruplé au Real Madrid en demi-finales de Ligue des champions avant de s'incliner en finale... face au Bayern. Désormais double vainqueur de la C1, Manuel Neuer échoue de son côté à devenir l'un des rares gardiens primés en individuel, depuis l'attribution en 1963 du Ballon d'or à «l'Araignée noire» russe Lev Yachine. Pour compléter la razzia du Bayern sur les distinctions, Hans-Dieter «Hansi» Flick a été élu entraîneur de l'année, après avoir été appelé à la rescousse en novembre 2019 pour remplacer Niko Kovac dont il était l'adjoint.

Joueuse la plus chère du monde

Chez les dames, l'entraîneur de l'OL Jean-Luc Vasseur l'a emporté en vertu de la victoire des Lyonnaises en finale de Ligue des champions contre Wolfsburg (3-1). Mais c'est bien l'attaquante danoise Pernille Harder, transférée cet été de Wolfsburg à Chelsea, qui a été sacrée meilleure joueuse, aux dépens de la Française Wendie Renard et l'Anglaise Lucy Bronze, qui venaient pourtant d'atteindre le Graal européen avec l'OL.

Moins connue que Marta, Ada Hegerberg ou Megan Rapinoe, Pernille Harder s'installe ainsi dans le gotha mondial de son sport, quelques semaines après être devenue cet été la joueuse la plus onéreuse du monde en quittant Wolfsburg pour Chelsea, où elle a retrouvé sa compagne Magdalena Eriksson. «Je suis fière d'amener ma discipline dans une autre dimension», a commenté l'intéressée, jeudi, au moment de recevoir le trophée de la meilleure attaquante, en plus de celui de meilleure joueuse tout court.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.