Football/Politique

06 juin 2018 16:33; Act: 06.06.2018 18:06 Print

Lionel Messi n'ira pas jouer contre Israël

Le match amical de préparation au Mondial-2018, Israël-Argentine, prévu samedi à Jérusalem, a été annulé, a annoncé mardi l'ambassade d'Israël en Argentine.

storybild

Lionel Messi et sa sélection ont été priés de ne pas jouer contre Israël. (photo: AFP/Hazem Bader)

Sur ce sujet

«L'ambassade d'Israël communique avec regret la suspension du match entre les sélections d'Israël et d'Argentine», déplorant «les menaces et provocations dirigées contre Lionel Messi, qui ont logiquement suscité la crainte de ses pairs».

Ces derniers jours, les Palestiniens avaient demandé à Lionel Messi de ne pas jouer cette rencontre, estimant que c'était une manière de légitimer la politique israélienne. Initialement prévu à Hébron, le match devait finalement être joué samedi après-midi, à Jérusalem.

«Une contribution à la paix mondiale»

Le président de l'Association argentine de football (AFA) Claudio Tapia a assuré mercredi que l'annulation du match, servant à préparer le Mondial 2018, répondait à des considérations sécuritaires et que la décision devait être comprise comme un geste pacifique.

«La responsabilité comme président de l'AFA est d’œuvrer pour la sécurité de mes gens, c'est pour cela que j'ai pris cette décision. J'espère que ce sera perçu comme une contribution à la paix mondiale, le football est un jeu et va au delà des religions», a-t-il déclaré.

Plainte d'Israël

L'annulation du match amical Israël-Argentine prévu samedi en préparation au Mondial 2018 est un «carton rouge» infligé à Israël, a, pour sa part, déclaré mercredi le président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, à la presse.

La Fédération israélienne de football a annoncé mercredi le dépôt d'une plainte auprès de la FIFA contre la Fédération palestinienne, à la suite de l'annulation du match amical.

(L'essentiel/afp)