Football

11 décembre 2019 09:30; Act: 11.12.2019 11:34 Print

Lyon fête la qualif' en se battant avec ses fans

Une bagarre a éclaté au coup de sifflet final du match OL - RB Leipzig (2-2). En cause: une banderole visant le défenseur brésilien Marcelo.

Sur ce sujet
Une faute?

Lyon s'est qualifié mardi pour les 8es de finale de la Ligue des champions à la suite de son nul presque miraculeux contre Leipzig (2-2), donnant enfin du sens à une saison qui attendait ce coup d'éclat. Mais des heurts avec les supporters après la rencontre ont gâché la fête.

La célébration n'aura duré que l'instant d'une photo. Quelques minutes plus tard, des heurts ont éclaté entre des ultras et le défenseur Marcelo, qui ont impliqué plusieurs joueurs. Une banderole stigmatisant le défenseur brésilien - «Marcelo dégage», avec le dessin d'une tête d'âne - a déclenché la colère des joueurs, et notamment de Memphis Depay.

Le président du club Jean-Michel Aulas a affirmé que «le supporter (qui tenait la banderole) sera sanctionné». «Un club, ce sont les dirigeants, les joueurs, les supporters et il ne peut pas y avoir de distorsion. C'est moi qui décide et non pas les supporters», a ajouté le patron de l'Olympique Lyonnais, qui ne veut pas que «les gens insultent les joueurs».

«Je suis furieux, en colère»

La star néerlandaise a symbolisé cette résilience lyonnaise, en égalisant à 2-2 sur sa deuxième belle occasion (82e), alors qu'il avait plutôt subi jusque-là. Buteur à chacun de ses cinq matches de groupe, le capitaine a pris la mesure de ses nouvelles fonctions. En lui donnant le brassard, Rudi Garcia a effectué l'un de ses premiers bons choix comme entraîneur de Lyon, car c'est dans la lumière que le joueur s'exprime le mieux.

Après le match, il a montré de l'autorité en livrant un discours coup de poing à l'intention des supporters - Depay avait tenté d'arracher la banderole incriminée: «Je suis furieux, en colère. On veut faire un avec nos fans, mais eux ne veulent pas faire un avec nous. Si vous quittez le terrain avec ce sentiment, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas. C'est dur de rester calme», a déclaré celui qui distribue également les punchlines comme rappeur.

«Memphis Depay est un vrai capitaine, a pour sa part réagi l'entraîneur Rudi Garcia. Il a agi et parlé en capitaine. Ça montre toute la cohésion, la solidarité et le caractère de ce groupe. Il ne faut pas que ce qui s'est passé après (le match) nous gâche cette satisfaction et cette fête.»

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dan weiler le 11.12.2019 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    dans les stades, aujourd'hui, avec les moyens modernes on arrive à empêcher les armes de rentrer.. mais il n'y a rien encore contre les imbéciles

  • Olivier le 11.12.2019 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    comment un fan avec banderole a-t-il pu se retrouver sur le terrain? elle est ou la sécurité?

  • Nico57 le 11.12.2019 10:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêter dallez voir jouer a la baballe tous c’est ânes et il viendront en pleurant vous recherchez pour que vous leurs payer leur Ferrari

Les derniers commentaires

  • Olivier le 11.12.2019 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    comment un fan avec banderole a-t-il pu se retrouver sur le terrain? elle est ou la sécurité?

  • Nico57 le 11.12.2019 10:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêter dallez voir jouer a la baballe tous c’est ânes et il viendront en pleurant vous recherchez pour que vous leurs payer leur Ferrari

  • marc le 11.12.2019 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une fois Macron, une fois un autre, quand on a des problèmes avec soi même. les autres deviennent les boucs émissaire

  • Brubru le 11.12.2019 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super les 50 stewarts qui ne bouge pas

    • Le Belge, une fois, mais souvent censuré le 11.12.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

      Il y en a 50 donc ils bougENT pas....et ce sont des stewards, à moins qu'ils s'appellent tous Stewart, dans ce cas il manquerait une majuscule au nom propre et il ne lui faudrait pas de S...??? 7 mots et un chiffre, je n'ose pas penser à une lettre entière...wauw, merci Facebook, Instagram etc...

  • dan weiler le 11.12.2019 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    dans les stades, aujourd'hui, avec les moyens modernes on arrive à empêcher les armes de rentrer.. mais il n'y a rien encore contre les imbéciles