Ligue des Champions

15 août 2020 09:44; Act: 15.08.2020 09:58 Print

Lyon ou City, qui devra se coltiner le Bayern en demie?

L'Olympique lyonnais et Manchester City s'affrontent ce samedi soir pour une place dans le dernier carré de la Ligue des champions. Et pour y retrouver un adversaire redoutable.

storybild

Kevin De Bruyne mènera-t-il les Citizens dans le dernier carré? (photo: AFP/Peter Powell)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans sa saison en montagnes russes, Lyon vise un nouvel exploit contre Manchester City samedi à Lisbonne (21h) pour aller en demi-finale de Ligue des champions et décrocher le redoutable honneur d'y défier l'ogre Bayern Munich, injouable vendredi face au Barça (8-2). La formule du «Final 8», où tout se joue sur un match, a déjà livré des scénarios surprenants, comme le Paris SG renversant dans les dernières minutes l'Atalanta Bergame (2-1), la qualification du RB Leipzig, novice à ce niveau, et la démonstration historique des Munichois contre le FC Barcelone de Lionel Messi.

Mais voir l'OL éliminer Manchester City demande des efforts d'imagination supplémentaires, tant l'écart semble énorme entre le septième de Ligue 1 et l'un des favoris au titre entraîné par Pep Guardiola. «Nous ne sommes pas le Petit Poucet. Si nous en sommes là, c'est parce que nous faisons partie des huit meilleures équipes d'Europe cette saison», assure l'attaquant Karl Toko-Ekambi. Autre raison qui les distingue d'un Petit Poucet: les Lyonnais ont beaucoup à perdre.

Certes, la qualification au tour précédent contre la Juventus de Cristiano Ronaldo leur a permis de retrouver les quarts, dix ans après leur dernière participation. Mais tout l'édifice bâti sur cet exploit menace de s'écrouler.

Lyon a faim

Après un exercice de Ligue 1 décevant, et une défaite en finale de la Coupe de la Ligue, Lyon doit être sacré à Lisbonne pour éviter le tremblement de terre, sportif et économique, que provoquerait une saison sans compétition européenne, la première depuis 1996-97. La holding qui chapeaute le club, dont les dirigeants ont estimé à 100 millions d'euros le manque à gagner causé par la crise du Covid-19, a enregistré l'an passé un chiffre d'affaires record grâce à la Ligue des champions, génératrice de droits TV supplémentaires.

Sans C1, le vide guette les Lyonnais, qui ont pris leurs quartiers portugais dans la station balnéaire de Caiscais, près de la «Bouche de l'Enfer», où les vagues de l'océan Atlantique se fracassent sur les rochers. Battre l'une des meilleures équipes du continent, puis le grand favori bavarois en demi-finale, avant un éventuel triomphe en finale contre le PSG ou Leipzig: la route vers le salut s'annonce extrême... mais l'OL n'est jamais aussi fort que lorsqu'il est au pied des falaises.

«Même pas peur!», titre en une le quotidien régional Le Progrès, quand L'Équipe évoque une affiche «so exciting». «Avoir éliminé la Juventus nous a donné plus de confiance. L'appétit vient en mangeant. On a envie de rester longtemps à Lisbonne», a assuré Rudi Garcia. L'attaquant star Memphis Depay symbolise la résilience de l'OL: après six mois d'indisponibilité en raison d'une blessure à un genou, il est revenu cet été pour marquer le penalty de la qualification contre Turin, d'une «Panenka» audacieuse.

L'OL l'a déjà fait

Auteur d'un but à chacune de ses apparitions européennes cette saison, le Néerlandais a guidé son équipe vers Lisbonne. Sa performance en attaque sera l'une des clés pour les Lyonnais, qui ont eu du mal dans l'animation offensive cet été. «Il faudra exister avec le ballon et marquer. On est une équipe capable de faire ça, mais on doit être plus dangereux devant», a expliqué l'entraîneur lyonnais.

Le succès en 2018 sur la pelouse de Manchester City (2-1), en phase de poules, a montré à l'OL qu'aucun «match n'était perdu d'avance», selon Garcia. «Ça nous aide mentalement. On se dit qu'on l'a déjà fait», a renchéri le milieu Houssem Aouar.

Mais Manchester City semble meilleur qu'il y a deux ans, revigoré par une qualification de prestige face au Real Madrid au tour précédent. «C'est important d'avoir battu le roi de la compétition. Mais sur un match, tout peut arriver. Aujourd'hui commence une compétition différente», prévient l'entraîneur Pep Guardiola, qui pourrait retrouver le Bayern, son ancien club.

«C'est la chance d'une vie pour City de dominer l'Europe», affirme le quotidien britannique The Times. Entre l'ambitieux club propriété d'un fonds d'Abou Dhabi et l'OL obligé de gagner, ce quart de finale annonce des batailles plus difficiles encore. Mais il sonnera aussi le début d'une période compliquée pour le perdant.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sylvie le 15.08.2020 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    En espérant que l'OL battra ManCity!!

Les derniers commentaires

  • Sylvie le 15.08.2020 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    En espérant que l'OL battra ManCity!!