Jupiler League

04 décembre 2016 20:07; Act: 05.12.2016 12:53 Print

Match arrêté à Charleroi après des jets de pétards

CHARLEROI - Les 15 000 spectateurs et les 22 acteurs du Stade du Pays De Charleroi ont été invités à rentrer chez eux après trois interruptions pour cause de jets d'objets.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Comme à Metz ce week-end, le match de la 17e journée de Jupiler League entre Charleroi et le Standard a été définitivement arrêté par les arbitres après des incidents sur le terrain dimanche.

Malgré l'engagement des deux équipes et un match très intéressant, les supporters peuvent avoir un goût amer. Des pétards avaient déjà éclaté en tribunes avant le début de la rencontre, selon les commentateurs de la RTBF présents sur place, donnant le ton de la rencontre. Mené au score, le Standard était revenu à égalité 1-1 à la 22e minute avant de prendre l'avantage à la 51e. C'est à ce moment que d'autres pétards ont été jetés sur la pelouse, notamment à proximité du gardien de Charleroi Nicolas Penneteau.

L'arbitre avait alors interrompu la rencontre pendant deux minutes. Quelques minutes plus tard, le match était de nouveau arrêté deux minutes pour des jets de briquets. Le Standard venait d'aggraver la marque 1-3 lorsque le match a été de nouveau arrêté et les joueurs ont été renvoyés au vestiaire à l'heure de jeu. Finalement, après une dernière reprise, à 20 minutes de la fin, et après ces différentes interruptions, le match a été définitivement arrêté par l'arbitre, suite à un jet de gobelet sur le gardien de Liège Guillaume Hubert. Report ou tapis vert: reste à savoir ce que la ligue décidera pour cette rencontre entre le 6e et le 7e.

(JV/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Django le 05.12.2016 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable...Ca ne fait du tout augmenter mon intérêt ou celui de potentiels investisseurs ou autres dans ce championnat...

  • Grand Maître le 04.12.2016 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement que ce ne sont que des pétards. Avec le terrorisme c'est inquiétant.

Les derniers commentaires

  • Django le 05.12.2016 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable...Ca ne fait du tout augmenter mon intérêt ou celui de potentiels investisseurs ou autres dans ce championnat...

    • Django le 05.12.2016 12:46 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil d'ailleurs pour le FC Metz...;)

  • Grand Maître le 04.12.2016 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement que ce ne sont que des pétards. Avec le terrorisme c'est inquiétant.