Football Prix Puskas

19 août 2019 17:50; Act: 19.08.2019 18:04 Print

Messi et Zlatan en lice pour le but de l'année

L'Argentin Lionel Messi et le Suédois Zlatan Ibrahimovic font partie des dix joueuses et joueurs en lice pour le prix Puskas du but de l'année décerné par la Fifa

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Le grand public peut voter juqu'au 1er septembre pour la plus belle réalisation de l'année. Les trois buts ayant retenu le plus de suffrages seront ensuite soumis à un jury composé des Légendes de la Fifa, un groupe d'anciens joueurs internationaux qui désigneront le plus beau but de l'année.

L'an passé, le prix Puskas, du nom de l'ancien international et prolifique buteur hongrois, était revenu à l'Égyptien Mohamed Salah (Liverpool).

Voici donc les 10 plus beaux buts de 2019:

La «pulga» Messi a été retenu pour sa pichenette transversale rentrante contre le Real Betis en mars 2019.

Le Suédois Ibrahimovic est régulièrement nominé pour ce prix, il a même remporté le Puskas 2013. Il est très proche de le gagner une deuxième fois avec son but kung-fu face au Toronto FC en septembre 2018.

Le Brésilien du Red Bull Leipzig Matheus Cunha a démontré toutes ses qualités techniques en avril face au Bayer Leverkusen et rejoint en toute logique les nominés.

N'en déplaise à l'un de ses concurrents l'Italien Fabio Quagliarella a effectué un but «zlatanesque» face au Napoli avec la Sampdoria.

Le Colombien Juan Fernando Quintero a propulsé avec talent le ballon en lucarne avec son coup franc très lointain!

Le métronome anglais de Crystal Palace, Andros Townsend, a fait parler de sa puissance avec un boulet de canon de toute beauté qui a climatisé l'antre des Citizens.

En Hongrie aussi on peut voir des coups de génies. Le joueur du FC Debrecen, Daniel Zsori, a semblé plané quelques secondes pour effectuer une magnifique retournée acrobatique.

La Camerounaise Ajara Nchout s'est littéralement amusée avec une défenseure de la Nouvelle-Zélande en Coupe du Monde.

En soccer, Amy Rodriguez a lobé en toute simplicité la gardienne de Sky Blue FC de plus de 40 mètres.

À six mètres de la gardienne adverse, reprise de volée depuis sa moitié de terrain de la Nord-Irlandaise Billie Simpson, lucarne, emballé, c'est pesé.

(dj/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.