Football

29 août 2020 13:56; Act: 29.08.2020 14:02 Print

Messi va-​​t-​​il sécher la reprise des entraînements?

Les joueurs de Barcelone doivent se réunir dimanche pour passer des tests PCR. L’Argentin, qui a annoncé son intention de quitter le club, sera-t-il présent?

storybild

Lionel Messi est attendu dimanche à la Ciutat Esportiva Joan Gamper. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'effectif du FC Barcelone se retrouve dimanche, déjà presque orphelin de son «astre» Lionel Messi, qui a annoncé son intention de quitter le club... sans préciser s'il bouderait ou non ces retrouvailles. Quelques jours après sa retentissante annonce au terme d'une saison noire pour les Catalans, une inconnue demeure: le numéro 10 sera-t-il là lors des tests PCR auxquels devront se soumettre les joueurs du Barça avant de reprendre l'entraînement lundi?

L'attaquant argentin de 33 ans, sous contrat avec le Barça jusqu'au 30 juin 2021, a fait connaître mardi son désir de partir par le biais de ses avocats qui ont adressé au club un recommandé. La clause du contrat permettant son départ aurait dû être actionnée avant le 10 juin mais le joueur estime qu'en raison du caractère atypique de la saison, interrompue entre mars et juin en raison du coronavirus, une résiliation est possible dès maintenant.

Clause libératoire prohibitive

Le club qui voudrait le recruter devra théoriquement s'acquitter d'une clause libératoire prohibitive, estimée à 700 millions d'euros. À moins que le joueur ne négocie un rabais de quelques centaines de millions d'euros, comme l'avait réussi son éternel rival Cristiano Ronaldo parti du Real Madrid pour la Juventus de Turin à l'été 2018.

Reste donc à trancher sur la légalité de ce divorce et ses modalités, mais aussi jusqu'à quand le sextuple ballon d'or devra honorer ses engagements et s'il se présentera dimanche au camp d'entraînement de la Ciutat Esportiva Joan Gamper.

Barcelone entend bien utiliser tous les outils juridiques pour l'empêcher de filer avant juin 2021. Pour l'heure, l'Argentin n'a pas indiqué «qu'il n'allait pas se présenter aux entraînements», a expliqué le nouveau directeur sportif du Barça Ramon Planes, ajoutant qu’«en interne, on travaille pour convaincre Messi».

«Tous les chemins mènent à Manchester»

Mais la «Pulga» pourrait choisir de respecter ses obligations contractuelles pour éviter tout conflit juridique et participera à l'entraînement, affirme le site argentin TyC Sports. Si Messi applique la logique de son message et estime que la clause permettant son départ est toujours en vigueur, alors il ne devrait pas se présenter à l'entraînement, contredit Marca, le journal le plus vendu d'Espagne.

Silencieux depuis le 12 août sur les réseaux sociaux, Messi pourrait s'expliquer bientôt sur les raisons de son départ, selon certains médias italiens et argentins. Les spéculations vont bon train sur son futur club, mais selon la presse espagnole, «tous les chemins mènent à Manchester», comme l'écrit Marca. Si le départ de Catalogne se concrétisait, Manchester City apparaît en effet comme la destination la plus évidente pour l'Argentin, en raison de ses liens avec Pep Guardiola, son ex-entraîneur au Barça. Les pistes du Paris SG et de l'Inter Milan ont également été évoquées.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.