Ligue 1, 32e journée

07 avril 2018 18:57; Act: 07.04.2018 22:22 Print

Monaco domine Nantes, statu quo en bas

Monaco a éloigné la menace de Marseille et Lyon en battant Nantes (2-1), alors que Toulouse (17e), Troyes (18e) et Lille, toujours relégable, ont perdu.

storybild

Les Monégasques ont conforté leur deuxième place en Ligue 1. (photo: AFP/Valery Hache)

Sur ce sujet

Les Monégasques, après deux désillusions consécutives (défaite en finale de Coupe de la Ligue puis simple nul à Rennes en L1), ont retrouvé le sourire en mettant leur 2e place un peu plus au chaud: ils ont désormais 8 et 10 points d'avance sur l'OM et l'OL, qui affrontent respectivement Montpellier et Metz dimanche. Monaco, à 14 points du leader parisien neutralisé vendredi par Saint-Étienne (1-1), a ainsi rembourré son matelas, même si ce fut dans la douleur, puisqu'il a dû renverser les Canaris qui menaient 1-0 grâce à Thomasson (32e).

Mais la paire Falcao-Lopes a sauvé le club de la Principauté en fin de première période: le capitaine colombien égalisait avec son 18e but cette saison en L1 (42e) avant de servir le Portugais, buteur dans son septième match consécutif (45e). Dans la douleur, car l'ASM a, dans le jeu, été dominée par les Canaris. Lesquels continuent pourtant de perdre des plumes: classés 8e, ils risquent désormais d'être largués dans la lutte aux accessits européens par les prétendants, en lice dimanche (Nice et Rennes, qui s'affrontent, ainsi que Montpellier).

Le suspense reste entier

Leur entraîneur Claudio Ranieri, dont l'avenir semble trouble, a éludé les rumeurs en assurant qu'il serait «encore» à Nantes la saison prochaine (il est sous contrat jusqu'en 2019). Les spéculations, «on ne doit pas se servir de ça comme excuse», a-t-il assené.

Devant la lanterne rouge messine, décrochée en fond de tableau, le suspense reste entier, après les défaites des trois clubs luttant pour leur survie dans l'élite, Toulouse (17e), Troyes (18e) et Lille (19e), scotchés à leurs places et qui se tiennent toujours en deux points. Evidemment, c'est pour le Losc, battu 2-1 à Bordeaux, que ça se corse à mesure que les journées passent.

Deux ballons sur le terrain

Il avait pourtant ouvert le score, par Mothiba (14e), mais s'est effondré en fin de première période, renversé par un doublé express de Kamano (42e, 45e). Son premier but a bien été aidé par une énorme faute de main du gardien Koffi, préféré à Maignan, un des choix forts de Christophe Galtier qui avait remanié son onze de départ. Décidément en vain. Et Thiago Mendes, exclu pour deux avertissements coup sur coup (61e, 63e) et donc suspendu la prochaine journée, n'est pas non plus de nature à aider les Nordistes...

Troyes de son côté s'est fait écraser 4-0 à Guingamp (buts de Bénézet, Blas, Ngbakoto et Briand). Avec un troisième but insolite, puisqu'il y avait alors deux ballons sur le terrain lors de l'action de jeu, sans que l'arbitre n'intervienne... Toulouse pour sa part n'a pas profité du fait de recevoir, en s'inclinant à domicile 0-1 face à Dijon (but de Kwon).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.