Football - Ligue 1

30 janvier 2017 15:35; Act: 30.01.2017 16:01 Print

Montpellier évince son entraîneur Frédéric Hantz

Frédéric Hantz est frappé d'une «mise à pied conservatoire», a annoncé le club de Ligue 1, après un conflit de plusieurs semaines entre le président Louis Nicollin et son coach.

storybild

La position de Frédéric Hantz à Montpellier semble de plus en plus intenable. (photo: AFP/Jean-sebastien Evrard)

Sur ce sujet

Le MHSC, classé 15e de L1 au bout de 22 journées, «a pris la mesure de la gravité de la situation du club sur le plan sportif et ses conséquences prévisibles. Cette gravité impose une réflexion d'urgence dans le souci de préserver les joueurs», indique-t-il. Il a demandé à Jean-Louis Gasset et Ghislain Printant de «faire une sorte d'état des lieux de la situation sportive afin que, d'urgence, une solution puisse être déterminée».

Gasset a longtemps été l'adjoint de Laurent Blanc à Bordeaux, en équipe de France et au PSG. Il avait auparavant fait sa carrière de joueur à Montpellier, avant d'y intégrer le staff technique. Printant a également fait sa carrière de joueur à la Paillade et a été entraîneur de Bastia, de novembre 2014 à janvier 2016. Le club reste sur quatre matches sans victoire en championnat, le dernier en date étant un lourd revers à Marseille (5-1), vendredi. Il s'était aussi fait sèchement éliminer de la Coupe de France début janvier, battu 5-0 à Lyon.

Hantz accusé de «ne penser qu'à sa gueule»

Depuis quelques semaines, le président Louis Nicollin n'avait cessé de critiquer publiquement Frédéric Hantz, en poste depuis janvier 2016 quand il avait lui-même succédé au démissionnaire Rolland Courbis et à un duo d'intérimaires. «Je me pose des questions sur le coaching», avait tonné le truculent président après la gifle lyonnaise. On n'a pas les moyens de le licencier (Hantz) mais c'est à lui de faire son boulot».

Il lui avait aussi reproché de «ne penser qu'à sa gueule» et de «manquer de respect». «J'ai été touché, cela représente une rupture», avait répondu en écho Hantz, tout en jouant la carte de l'apaisement et de l'union sacrée. L'apaisement se dessinait d'ailleurs avec les déclarations du président délégué Laurent Nicollin, fils du patron: «L'entraîneur est sous contrat (NDLR: jusqu'en juin 2018). Je n'ai jamais dit que Frédéric Hantz ne serait plus l'entraîneur de Montpellier demain ou après-demain. Il est l'entraîneur pour encore un an et demi».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.