Documentaire polémique

19 août 2018 12:40; Act: 21.08.2018 13:34 Print

Mourinho fustige le manque de classe de City

L'entraîneur portugais de Manchester United n'a pas apprécié la façon dont il est dépeint dans un documentaire revenant sur le titre de Manchester City.

Sur ce sujet
Une faute?

L'entraîneur de Manchester United, José Mourinho, a fustigé le manque de classe de Manchester City, après la diffusion d'un documentaire sur la campagne victorieuse des Citizens la saison passée, dans des propos rapportés dimanche par la presse britannique. Mourinho n'a pas apprécié le premier des huit épisodes de la série «All or Nothing» («Tout ou rien») diffusée sur Amazon, qui se concentre sur les dernières semaines de la saison 2017/2018.

«Je ne l'ai pas vu, mais je sais certaines choses sur le film. Il n'y a pas besoin d'être irrespectueux pour faire un film fantastique», a dit Mourinho, qui apparaît plusieurs fois dans l'épisode, notamment au moment du derby remporté par les Red Devils en avril et repoussant de deux semaines le sacre de leurs rivaux. Le technicien y est dépeint comme un entraîneur défensif, alors que Pep Guardiola y est montré comme un manager prônant l'attaque.

«Un film sans moi ne se vend pas beaucoup»

«Ma réaction est que si vous êtes un club riche, vous pouvez acheter des joueurs de haut niveau, vous ne pouvez pas acheter de la classe. C'est ma première réaction», a continué Mou. «La deuxième réaction est que, parce que je suis dans le film, je pourrais demander des royalties. Mais s'ils m'envoient un des tee-shirts qu'ils avaient dans le tunnel, ceux qui disaient "Nous l'avons fait le jour du derby", je renonce aux royalties», s'est-il moqué, faisant référence aux tee-shirts imprimés par City et prêts en cas de sacre lors du derby, mais finalement jamais utilisés en raison de leur défaite.

«Vous savez, un film sans moi ne se vend pas beaucoup. Il fallait que je sois dedans», a-t-il insisté. Manchester City avait affirmé dans la semaine n'avoir eu aucun droit de regard sur la version finale, ni sur les choix éditoriaux d'Amazon.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Olivier le 20.08.2018 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    quelle pleureuse ce Mou... qu'il se concentre sur le jeu pitoyable de son équipe à la place...

Les derniers commentaires

  • Olivier le 20.08.2018 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    quelle pleureuse ce Mou... qu'il se concentre sur le jeu pitoyable de son équipe à la place...